Deux députées demandent le retour de la transparence sur nos millions donnés à la presse

Image d'illustration / Photo Capture d'écran YouTube
Image d'illustration / Photo Capture d'écran YouTube

Mandatées par la commission des affaires culturelles de l’Assemblée, les députées Géraldine Bannier (Modem) et Virginie Duby-Muller (LR) ont demandé une “transparence accrue” concernant les subventions versées à la presse, dont les montants et les bénéficiaires sont désormais tenus cachés des citoyens.

Le financement public de la presse (tarifs postaux préférentiels, TVA à taux super-réduit mais aussi subventions directes, etc.) représente chaque année 840 millions d’euros, auxquels le gouvernement a ajouté l’été dernier 483 millions d’euros sur deux ans, sous prétexte de la pandémie.

Mais alors que “le ministère de la Culture avait pris l’habitude de publier chaque année le montant des aides attribuées à chaque titre et groupe de presse”, il “a récemment rompu avec cette pratique”, les “dernières données disponibles” datant de 2017, dénoncent les députées.

Pour dissiper la “méfiance” légitime que la dissimulation de ces informations suscite naturellement, les parlementaires suggèrent que leur publication devienne “une obligation” notamment lors de l’examen de la loi de finances chaque automne.

De même, “les aides versées par les régions” devraient être rendues publiques, pour s’assurer de leur “impartialité” et leur intérêt en faveur du “pluralisme de la presse”, demandent les députées, qui appellent à “refondre, simplifier, repenser les aides à la presse dans leur ensemble”.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. La transparence doit total dés qu’il s’agit de subvention de l’état et de toutes administrations jusqu’au maire .
    Également il faut éplucher les devis qui pour beaucoup sont surfacturer dans le même esprit de détournement de fond.
    Cela limiterait que certains détournent cette argent a d’autres fin , comme SOS racisme qui est une pompe pour le PS.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici