Des soldats tchadiens arrêtés au Niger pour des viols commis sur des femmes et des fillettes

Des soldats tchadiens/DR
Des soldats tchadiens/DR

Les autorités nigériennes ont arrêté plusieurs soldats du 8ème bataillon tchadien de la force du G5 Sahel basé à Téra au Niger, pour avoir commis des viols et des abus sexuels sur des femmes et des petites filles. Ils combattent les djihadistes mais commettent les mêmes sévices.

“Il y a une jeune fille élève de 11 ans et deux femmes mariées âgées de 23 ans et 32 ans, dont une est enceinte, qui ont été violées. Il y a cinq autres femmes qui ont échappé au viol et il y a une troisième catégorie de femmes qui ont été violées mais qui n’ont pas voulu témoigner pour ne pas être stigmatisées [par leur communauté]”, a expliqué le rapporteur de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

“Les soldats violeurs vont dans les maisons et certaines victimes ont été violées à leur domicile en présence de leur mari qui ont été menacés avec des armes à feu”, a-t-il ajouté, en précisant ne pas avoir pu les identifier.

L’armée tchadienne “a pris les mesures conservatoires pour suspendre les présumés coupables d’une part, et ouvrir immédiatement une enquête aux fins de situer les différentes responsabilités. L’état-major se désolidarise totalement de ce comportement indigne et présente sa compassion aux victimes ainsi qu’à leurs familles respectives”.

Source: Afrique sur 7, AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici