45 jours d’ITT pour une ado de 15 ans, volée et tabassée chez elle: les trois “jeunes” agresseurs remis en liberté!

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Le 31 mars dernier, trois “jeunes”, âgés de 16 à 17 ans et originaires de la commune islamisée de Vaulx-en-Velin, ont été mis en examen pour avoir tabassé et dépouillé une adolescente de 15 ans qui avait organisé une soirée chez elle, à Genas, dans le Rhône, fin octobre 2020.

À la fin mars 2021, après près de cinq mois d’enquête, les gendarmes de Bron (Rhône) ont interpellés trois “jeunes”, âgés de 16 à 17 ans, sur la commune de Vaulx-en-Velin pour une agression ultraviolente commise sur une mineure, en octobre dernier, dans la banlieue de Lyon.

La nuit des faits, du 28 au 29 octobre 2020, une adolescente de 15 ans avait organisé une petite fête chez elle, sur la commune de Genas, en l’absence de ses parents. Au cours de la soirée, trois “jeunes”, dont un qu’elle connaissait vaguement, se sont imposés parmi les convives.

Les trois individus étaient venus équipés d’outils utilisés comme armes et avaient menacé l’assistance avant de se servir en matériel multimédia, bijoux, parfums et autres biens de valeurs. L’organisatrice de la soirée avait alors tenté de s’interposer…

Cette intervention n’avait malheureusement entraîné qu’un déferlement de violence sur l’adolescente qui avait été tabassée par le trio et avait été très gravement blessée. Elle avait dû être hospitalisée après la fuite des agresseurs et s’était vu attribuer pas moins de 45 jours d’ITT!

Le parquet de Lyon avait ouvert une enquête confiée donc aux gendarmes de Bron qui ont réussi à identifier les auteurs. Ceux-ci ont été interpellés fin mars à leurs domiciles respectifs et placés en garde à vue. Rien n’a filtré sur leur profil exact ou leur éventuel passif judiciaire.

Déférés devant le magistrat instructeur, le mercredi 31 mars, ils ont été mis en examen pour vol et violences avec armes. Malgré les très graves blessures de la jeune victime, ils auraient été remis en liberté en attendant la suite de la procédure judiciaire!

Sources : Le Progrès/ Lyon Capitale/ Le Dauphiné Libéré/ Actu Lyon

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici