Problème! Un tiers des malades de la Covid-19 souffrirait ensuite de troubles mentaux

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

On savait déjà que le Coronavirus chinois pouvait entraîner des dégâts neurologiques chez certains patients, mais une récente étude américaine laisse envisager des séquelles ultérieures chez de nombreux patients guéris.

Une nouvelle étude, la plus grosse à ce jour, publiée aujourd’hui dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry, met en lumière les séquelles psychologiques et neurologiques liées à la Covid-19.

Ses résultats sont très inquiétants: une personne sur trois ayant surmonté la Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l’infection.

En détail, suivant les résultats de l’étude du Lancet Psychiatry:

  •  17% des patients étudiés ont été atteints d’anxiété,
  • près de 14% d’entre eux ont connu des troubles de l’humeur,
  • 0,6% des sujets ont subi une hémorragie cérébrale,
  • 2,1% d’entre eux ont souffert d’un accident vasculaire cérébral,
  • enfin, 0,7% des patients étudiés ont sombré dans la démence.

Des chiffres qui font froid dans le dos, mais dont beaucoup peuvent s’expliquer par la moyenne d’âge des patients hospitalisés, majoritairement très âgés.

Et il y a un autre chiffre qu’on ne connaît pas encore: celui des maladies mentales provoquées par les confinements décrétés par la Macronie et les innombrables faillites d’entreprises fermées de force…

Source: Dernières Nouvelles d’Alsace

Le confinement nous tue! Un psychiatre dénonce “une déstabilisation complète de tous les troubles psychiatriques”

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici