Près de Bordeaux, la BAC caillassée par une trentaine de “jeunes”

Image d'illustration Photo: DR
Image d'illustration Photo: DR

Dimanche après-midi, des policiers de la Bac qui tentaient de saisir un scooter volé abandonné dans un parc de Cenon, dans la banlieue de Bordeaux, ont été pris à partie par une trentaine de “jeunes” qui les ont bombardés d’un grand nombre de projectiles. Des renforts ont dû intervenir.

Dimanche 4 avril, en fin d’après-midi, un équipage de la BAC a repéré un “jeune” qui circulait sans casque, sur un scooter sans plaque, sur la commune de Cenon, dans la banlieue de Bordeaux, en Gironde.

Les policiers ont voulu contrôler l’individu mais celui-ci s’est engouffré avec son engin dans le parc Palmer, poumon vert de la commune. C’est quand il en est ressorti, à pied que les policiers, en embuscade, ont pu l’interpeller.

Mais alors que trois des agents ont pénétré dans le parc pour y récupérer le scooter, une trentaine de “jeunes” ont surgi et s’en sont pris à eux. Les fonctionnaires ont été la cible d’un grand nombre de projectiles, dont des pierres.

Sous la violence de l’attaque, les policiers n’ont eu d’autres choix que de riposter avec leur armement non létal, dont des tirs de LBD 40, et de réclamer du renfort en nombre. C’est finalement l’arrivée d’autres unités qui mettra fin à l’attaque.

Par chance, aucun fonctionnaire n’a été blessé et deux des assaillants ont été interpellés, en plus du conducteur du scooter qui s’est avéré volé. Ces trois individus, âgés de 15 à 17 ans, ont été placés en garde à vue.

Le pilote du deux roues, âgé de 17 ans, ainsi que le mineur de 15 ans ont été relâchés lundi, à l’issue de leur audition, avec une convocation devant la justice des mineurs. Le troisième, âgé de 17 ans et soupçonné d’avoir lancé des pierres sur les policiers, devait être déféré hier au parquet de Bordeaux.

Sources : Sud-Ouest/ 20 Minutes/ Actu Bordeaux

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici