Le racket du Covid rapporte: plus de deux millions d’amendes depuis le début de la pandémie

Un policier municipal contrôle une attestation/DR

Ce mercredi, le ministère de l’Intérieur a indiqué que 2,2 millions d’amendes avaient été infligées aux Français depuis mars 2020, sous prétexte de “non-respect des mesures sanitaires”.

Ces amendes ont été dressées “à la fois contre des personnes ne respectant pas les règles, et contre des propriétaires d’établissements recevant du public qui ouvraient irrégulièrement leur commerce”. Si les commerçants français sont ruinés, l’Etat charognard n’hésite pas à leur ronger ce qu’il leur reste sur les os.

L’amende minimale de 135€ en France, est loin d’être la plus élevé en Europe, comme l’indique Ouest-France. Au Royaume-Uni, la contredanse est fixée à 235€, en Belgique: 250€, au Luxembourg: 300€, et en Italie: 400€.

Mais rien qu’en infligeant un minimum de 135€ par amende, l’État peut ainsi racketter au moins 297 millions d’euros dans la poche des Français, en plus de ce qu’il leur prend déjà avec les autres innombrables taxes et amendes, qui constituent l’injustice quotidienne des captifs, qui sont également de véritables vaches à lait.

Une injustice qui va s’aggraver, avec le renforcement des contrôles depuis hier. Rien que durant le week-end de Pâques, 10 500 verbalisations ont été dressées, et 103 000 contrôles réalisés, a annoncé sur Europe 1 le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui poursuit ainsi la même mission que lorsqu’il était ministre des Comptes Publics.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Il est plus facile pour la Macronie de faire du rackette sur les citoyens citoyennes qui ont mal mis leur masque ou oublier leur Ausweis que de faire respecter les lois républicaines dans les zones de non droit qui augmente de jour en jour.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici