En Chine, la répression anti-chrétienne s’intensifie: les témoignages accablants de la persécution

Affiche de Chronicles of Religious Persecution in China / Photo: Freeway Film
Affiche de Chronicles of Religious Persecution in China / Photo: Freeway Film

Selon de récents témoignages, le régime communiste de Chine tente de mener une opération d’envergure de lavage de cerveau sur des chrétiens chinois en les plaçant en détention dans des “installations de transformation” mobiles.

Radio Free Asia a relayé la semaine dernière les récits d’un témoin, un homme désigné par le pseudonyme de Li Yuese, qui a déclaré avoir été battu dans une pièce sans fenêtre pendant près de 10 mois.

Li Yuese a affirmé avoir été détenu après que les autorités ont fait une descente dans son église de maison en 2018. “Il n’y avait aucune fenêtre, aucune ventilation et aucun temps autorisé à l’extérieur“, a déclaré Li. “On ne me donnait que deux repas par jour, apportés dans la pièce par une personne désignée“.

Selon lui, les autorités “vous menacent, vous insultent et vous intimident. Il s’agissait de responsables du Front uni, hommes, femmes, parfois non identifiés, généralement en civil. La police ferme les yeux sur tout cela.

Le Front uni en République populaire de Chine est un réseau de groupes et d’individus influencés ou contrôlés par le Parti communiste chinois et utilisés pour promouvoir ses intérêts.

Vous devez accepter la déclaration qu’ils préparent pour vous“, affirme Li Yuese avant d’ajouter que si “vous refusez, vous serez considéré comme ayant une mauvaise attitude et ils vous garderont en détention et continueront à vous frapper.”

Ses codétenus, dit-il, ont été libérés conditionnellement et ont pris part à des activités liées à l’église.

La répression a touché aussi bien les protestants que les catholiques, les prêtres disparaissant pendant “cinq, six, voire dix ans d’affilée“, a-t-il ajouté.

Le témoignage de la semaine dernière n’est que le dernier en date à faire la lumière sur les abus commis par les autorités chinoises.

Source: BBC

2 Commentaires

  1. Et Bergoglio s’en fout, il a avalisé le clergé officiel sur lequel le parti communiste chinois a la mainmise, et sa préoccupation reste le réchauffement climatique ainsi que l’aide et l’accueil des migrants musulmans par les nations européennes !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici