Des terroristes arrêtés parmi les immigrés clandestins? Le gouvernement américain le cache

Photo: Service des frontières USA
Photo: Service des frontières USA

Le Service américain des douanes et de la protection des frontières a retiré de son site Web un communiqué de presse annonçant l’arrestation de deux ressortissants yéménites figurant sur la liste de surveillance du terrorisme et ayant franchi illégalement la frontière cette année.

Les responsables ont supprimé le communiqué parce qu’il “n’a pas été correctement vérifié et contenait certaines informations de divulgation et de politique liées à la sécurité nationale“, a déclaré le porte-parole du Service.

Le communiqué de presse, qui demeure accessible via le service Wayback Machine, publié lundi, n’est plus accessible sur le site web, les lecteurs étant redirigés vers une page qui indique “Accès refusé”.

Le communiqué supprimé indique que les agents de la US Border Patrol du secteur El Centro en Californie du Sud ont appréhendé deux Yéménites, en janvier et en mars, figurant sur la liste de surveillance du terrorisme du FBI et sur la liste fédérale des personnes interdites de vol.

Le communiqué comprend également deux photos d’identité de ces terroristes potentiels.

Le premier homme, un homme de 33 ans dont le nom n’est pas donné, a été arrêté le 29 janvier vers 1h10 du matin à environ 5 km à l’ouest du point de passage de Calexico, à environ deux heures à l’est de San Diego, indique le communiqué.

Lorsque les agents ont fouillé l’homme et vérifié ses antécédents, ils ont découvert qu’il avait une carte SIM cachée sous la semelle de sa chaussure et qu’il figurait sur la liste de surveillance du terrorisme du FBI et sur la liste des personnes interdites de vol.

Il a été transféré sous la garde des services de l’Immigration, chargés d’expulser les clandestins vers leur pays d’origine.

Le deuxième incident s’est produit le 30 mars vers 23h30 lorsque des agents ont arrêté un homme de 26 ans à environ 3 km à l’ouest du même point d’entrée et ont constaté qu’il figurait sur les mêmes listes de sécurité fédérales.

L’individu a été transmis aux fédéraux et placé en détention dans l’attente de son renvoi.

POUR EN SAVOIR PLUS: La crise migratoire causée par Biden fait le bonheur des méchants: terroristes, violeurs, trafiquants, gangsters…

Une partie de la mission de la Border Patrol stipule que nous protégerons le pays des terroristes“, a affirmé alors le chef de la patrouille, Gregory K. Bovino, dans le communiqué supprimé depuis.

Aujourd’hui, comme tous les autres jours, nos agents l’ont fait. Ces arrestations à notre frontière illustrent l’importance de notre mission et le fait que nous ne pouvons jamais cesser d’être vigilants dans notre mission quotidienne de protection de ce grand pays.

Alors pourquoi supprimer cette information? Dépassée par le désastre migratoire qu’elle a contribué à créer, l’administration Biden veut-elle occulter le fait que les terroristes, trafiquants et gangsters profitent du départ de Trump?

Source: NY Post

La crise migratoire causée par Biden fait le bonheur des méchants: terroristes, violeurs, trafiquants, gangsters…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici