Un violeur en série originaire du Maroc interpellé à Montpellier après l’agression d’une quinquagénaire

Image d'illustration Photo: DR
Image d'illustration Photo: DR

Jeudi dernier, un “jeune” de 28 ans, de nationalité espagnole mais originaire du Maroc, a été mis en examen par le parquet de Montpellier à la suite d’une tentative de viol sur une quinquagénaire en novembre dernier. Déjà auteur d’un viol et de plusieurs tentatives en Catalogne durant l’année 2012, il a été confondu par son ADN.

Dans la nuit du 8 au 9 novembre 2020, une femme de 58 ans avait été agressée chez elle par un individu, de type nord-africain et au fort accent espagnol, qui avait tenté de la violer après s’être introduit dans son appartement du centre de Montpellier, dans l’Hérault.

Ce “jeune” avait pris la fuite devant la résistance de la malheureuse quinquagénaire à cette violente agression sexuelle, non sans avoir mordue sauvagement sa victime au bras et avoir emporté un ordinateur portable.

La femme avait alors prévenu les secours et la police et des prélèvements avaient pu être réalisés sur sa morsure. L’analyse de ceux-ci avait pu mettre en évidence un ADN masculin. L’individu ayant un accent ibérique, le profil isolé avait été transmis à la police espagnole.

Celui-ci a matché avec l’auteur d’un viol aggravé et de deux autres tentatives de viol commis en un mois, en Catalogne, en 2012. Une minutieuse enquête des policiers de Montpellier, avec notamment l’étude d’un grand nombre d’images de vidéosurveillance, a permis l’identification et la localisation du suspect.

Celui-ci a finalement été interpellé, le mardi 30 mars, et placé en garde à vue. Il s’agit d’un “jeune” de 28 ans, de nationalité espagnole mais originaire du Maroc. L’homme réside sur Montpellier depuis 2013 où il était venu rejoindre sa famille.

L’individu a bien entendu nié avoir agressé sexuellement la quinquagénaire mais a reconnu avoir volé l’ordinateur. Par contre, le suspect a confessé aux enquêteur être l’auteur d’une autre tentative de viol, commise l’année dernière dans le quartier sensible de Plan-Cabanes.

A l’issue de sa garde à vue, l’homme a été déféré au parquet de Montpellier qui l’a mis en examen pour tentative de viol et vol aggravé. Le “jeune” a été placé en détention provisoire pendant la poursuite de l’information judiciaire. La police recherche d’autres victimes potentielles du violeur en série.

Source: Métropolitain

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici