Twitter a suspendu le compte d’une députée pour son message de Pâques disant “Il est ressuscité”

Marjorie Taylor Greene / Photo: Facebook
Marjorie Taylor Greene / Photo: Facebook

Twitter a suspendu le compte de la députée républicaine Marjorie Taylor Greene parce qu’elle avait tweeté à Pâques “Il est ressuscité”. C’est la deuxième fois en un mois que le géant des réseaux sociaux censure la députée républicaine de Géorgie.

Après plusieurs heures d’interruption et des recours, Marjorie Taylor Greene a annoncé qu’elle était de nouveau en ligne.

Twitter m’a de nouveau suspendue par ‘erreur’ hier après que j’ai tweeté ‘Il est ressuscité’. Tout le monde sait que c’est un MENSONGE, et ce n’était pas une erreur“, a-t-elle écrit sur Twitter.

Dans une déclaration, Twitter a insisté sur l’explication donnée en prétendant qu’il s’agissait d’une “erreur”.

Nous utilisons une méthode combinant technologie et vérification humaine pour faire respecter les règles de Twitter sur l’ensemble du service. Dans ce cas, nos systèmes automatisés ont pris des mesures d’application sur le compte référencé par erreur. Cette action a été annulée et l’accès au compte a été rétabli“, indique le communiqué.

POUR EN SAVOIR PLUS: On va rigoler! Au Congrès des États-Unis, l’extrême gauche et l’extrême droite se renforcent

Le compte de la nouvelle députée républicaine, particulièrement détestée par la gauche, a également été suspendu pendant environ 12 heures en mars en raison d’un autre “problème technique”, a indiqué Twitter dans un communiqué identique à celui publié lundi.

À l’époque, le bureau de M. Greene avait déclaré qu’il s’agissait d’une “nouvelle tentative du cartel de la Silicon Valley de faire taire les voix qui s’élèvent contre leur orthodoxie d’extrême gauche“.

Marjorie Taylor Greene, une femme d’affaires de Géorgie, a gagné un siège au Congrès, avec près de 75% des voix, soutenue par le président Trump.

Les médias et la gauche s’excitent car la nouvelle députée aurait exprimé son soutien au mouvement “conspirationniste” QAnon, la bête noire et le fantasme de tous les gauchistes américains, en soutenant prétendument “des théories de conspiration” sur les réseaux sociaux.

Le site d’extrême gauche connu pour avoir propagé des fake news, Politico, l’avait accusé de “soutenir des opinions racistes, islamophobes et antisémites”.

Lors des primaires au sein du Parti républicain, elle a publié sur Facebook une vidéo de campagne dans laquelle elle tenait un fusil AR-15 et enjoignait Antifa de rester en dehors de son État.

Source: NY Post

Une censure qui s’étend malheureusement bien au-delà de la vie politique américaine et qui tente de faire taire la rédaction de FL24 dont la liberté de ton, l’indépendance d’esprit, et la force des scandales que nous dénonçons dérangent ceux qui bénéficient habituellement du silence et de la complaisance médiatiques.

Victime des mêmes procédés sur les réseaux sociaux, censuré, limité, voire supprimé, notre site vous propose un moyen simple pour contourner ce procédé liberticide:

Pourquoi il faut ABSOLUMENT vous abonner gratuitement à FL24

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici