Au Royaume-Uni, AstraZeneca arrête de tester son vaccin sur des enfants

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

L’université d’Oxford a décidé mardi de suspendre un essai clinique chez les enfants et les adolescents, mené avec le vaccin contre la COVID-19 et développé en partenariat avec AstraZeneca, dans l’attente de données supplémentaires après des cas de thrombose veineuse cérébrale signalés chez des adultes.

Il y a aucun problème avec cet essai, a ajouté l’université d’Oxford, précisant attendre tout simplement l’avis de l’autorité britannique des médicaments pour poursuivre son étude.

L’université d’Oxford a dit en février vouloir mener un essai clinique sur 300 volontaires âgés de 6 à 17 ans au Royaume-Uni.

L’Agence européenne des médicaments examine actuellement de potentiels effets indésirables du vaccin d’AstraZeneca. Une porte-parole de l’autorité sanitaire européenne a indiqué ce mardi que l’EMA prévoyait de tenir une conférence de presse le 7 ou le 8 avril pour exposer ses conclusions.

Dans une interview accordée au quotidien italien Il Messaggero, Marco Cavaleri, un responsable de l’EMA, a déclaré mardi qu’un lien pouvait être établi entre le vaccin AstraZeneca contre la COVID-19 et quelques rares cas de thrombose veineuse cérébrale.

Source: Reuters

Un haut responsable sanitaire européen: il existe un lien évident entre le vaccin AstraZeneca et les morts des caillots sanguins

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici