La ségrégation raciale sanitaire! Les Noirs prioritaires à la vaccination, les Blancs passent après

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

L’État américain du Vermont a établi l’ordre de vaccination contre le Coronavirus selon des critères raciaux. Les personnes qui s’identifient comme noires seront prioritaires pour recevoir le précieux vaccin, les Blancs passeront après.

Si l’un des membres du foyer “s’identifie comme Noir”, toutes les personnes de son foyer âgées de 16 ans ou plus pourront se faire vacciner en priorité. Pour les Blancs, en revanche, la tranche d’âge des 50 ans et plus demeure un critère obligatoire.

L’Occident se met à genoux pour une prétendue suprématie blanche, mais il semblerait que nous ayons affaire ici à un sorte de Black Lives Matter sanitaire, raciste anti-Blanc et suprémaciste noir.

Plus tôt au Royaume-Uni, le maire musulman de Londres, Sadiq Khan, a préconisé l’introduction de la préférence raciale pour les non-Blancs lors des campagnes de vaccination. L’idée est maintenant mise en pratique par l’État américain du Vermont.

La nouvelle de la priorité de vaccination pour les Noirs a été confirmée par le gouverneur Phil Scott.

Si quelqu’un dans votre foyer s’identifie comme BIPOC (Noir, Indigène ou personne de couleur), tous les résidents du foyer âgés de 16 ans ou plus peuvent s’inscrire pour la vaccination“, a-t-il déclaré.

Les exceptions sont les travailleurs de la santé, les enseignants et les malades chroniques, ainsi que les parents d’enfants malades, prioritaires même s’ils sont blancs.

Parmi ces exceptions notons aussi les professeurs d’anglais pour immigrés.

Source: Twitter

Le maire musulman de Londres veut que les Blancs soient vaccinés contre le coronavirus après les minorités ethniques

2 Commentaires

  1. Cela crie aux racismes mais en réalité ce sont eux les plus racistes que la terre est porté.
    Nous allons droit a une guerre racial qui fera coulé beaucoup de sang , cela a cause de personnes qui n’accepte pas que certains soit meilleur qu’eux.

    • Ils la cherchent la guerre raciale. Et quand ils l’auront trouvée et qu’ils se rendront compte qu’ils vont la perdre, comme toutes celles qu’ils ont menées contre nous, ils geindront un supplieront. Mais cette fois, il n’y aura plus personne pour les prendre en pitié. Ils sont décidément trop nuls.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici