Mystère! Les vaccins à ARN messager empêchent-ils les contaminations à la Covid-19?

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

La question restait en suspens depuis leurs premiers essais cliniques: en plus de prévenir les formes symptomatiques de la Covid-19, les vaccins empêchent-ils également la propagation du virus? Bonne nouvelle, il semble que oui.

Quatre mille personnes vaccinées avec un vaccin à ARN, ceux de Moderna et Pfizer/BioNTech, ont été suivies pour une étude du Centre de contrôle des maladies (CDC), aux États-Unis.

L’étude montre que 14 jours après la seconde dose, 90% d’entre elles étaient déclarées “complètement immunes“: le virus ne peut pas du tout passer par elles. Elles ne peuvent donc logiquement pas le transmettre.

Mieux encore, cet effet est également présent après l’injection de la première dose, même s’il est moindre: cela concerne 80% des vaccinés.

En termes de contrôle épidémique, les implications de cette découverte  sont énormes: si les personnes vaccinées constituent un mur à la propagation de l’épidémie, cela change en effet beaucoup de choses!

Le CDC recommande donc d’ouvrir la vaccination à tout le monde. Hélas, il n’est pas possible de passer outre les contingences de stocks qui ont poussé les autorités sanitaires de plusieurs pays à vacciner en priorité les plus vulnérables.

Il reste donc une partie de la population jusqu’ici totalement mise à l’écart des dispositifs de vaccination: les enfants et les adolescents. Alors qu’on constate bien que le virus circule activement parmi eux…

Les essais cliniques n’avaient pas pris en compte les moins de 18 ans. Sans informations, ils sont donc pour l’instant exclus des campagnes vaccinales. Mais c’est en train de changer.

Plusieurs essais cliniques ont en effet été lancés dans le monde pour obtenir lesdites connaissances, et les premiers résultats arrivent. Pfizer vient d’annoncer que l’efficacité de son vaccin sur les 12-15 ans pour prévenir les formes symptomatiques de la Covid-19 était de… 100%!

Source: RFI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici