Au secours! Deux ans après l’incendie, Hidalgo veut “reconfigurer” le quartier de Notre-Dame

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

“La Ville de Paris prendra toute sa place dans la renaissance de ce site exceptionnel”, promet l’indécrottable maire socialiste alliée aux staliniens et aux pseudo-écologistes “pastèques” (verts dehors, rouges dedans) dans des documents préparatoires.

Elle juge en effet son projet suffisamment “mûr” pour le présenter au prochain Conseil municipal, prévu du 13 au 16 avril prochains. Après, tout de même, plus d’un an de travail avec l’État, le diocèse et l’établissement public pour la restauration de Notre-Dame.

Alors que la cathédrale est déjà en plein chantier, Hidalgo et son équipe souhaitent que cette restauration s’accompagne d’un réaménagement des abords de l’édifice, selon eux le “cœur du cœur” de la capitale. C’est beau comme un poème de Taubira…

Le parvis, la crypte, les quais, les squares et les rues adjacentes, tout pourrait être entièrement “repensé” à la sauce Hidalgo, avec deux objectifs affichés: “Faire revenir les Parisiens dans le berceau de Paris et accueillir les visiteurs dans de meilleures conditions”. On tremble…

Quand on voit comment ces imposteurs, élus par défaut par une fraction dérisoire de l’électorat parisien en pleine crise sanitaire, ont déjà réussi à massacrer la Place de la République, sans parler de l’interdiction progressive de la circulation automobile ni des pissotières psychédéliques déjà débordantes, ça ne fait pas rêver!

Sans aucun doute, le chef-d’œuvre artistique qu’est la cathédrale et le quartier historique qui l’entoure, célébrés par Victor Hugo et tant d’autres grands auteurs, méritent mieux que les élucubrations de Notre-Drame-de-Paris et ses sbires marxistes.

Il ne nous reste plus à espérer que le Conseil municipal de Paris ne se laisse pas faire. Hélas, ces gens y ont la majorité…

Source: Le Monde

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici