L’Égypte pourrait demander un dédommagement pour le blocage du canal de Suez. On connaît la somme

Image satellite de l'Ever Given bloquant le canal de Suez / Photo: Wikimedia Commons
Image satellite de l'Ever Given bloquant le canal de Suez / Photo: Wikimedia Commons

L’Égypte veut être indemnisée du milliard de dollars environ de manque à gagner après qu’un énorme porte-conteneurs soit resté coincé dans le canal de Suez pendant six jours.

Osama Rabie, PDG de l’Autorité du canal de Suez, a révélé cette estimation dans une interview accordée à la chaîne de télévision égyptienne Sada El-Balad TV mercredi soir, deux jours après que les équipes ont libéré l’Ever Given, long de 400 mètres, coincé sur la voie navigable vitale.

Le montant des dommages et des pertes, ainsi que la consommation des dragues, seront calculés“, a-t-il déclaré. “Les estimations, si Dieu le veut, atteindront un milliard de dollars et un peu plus, c’est le droit du pays“.

Selon Osama Rabie, ces pertes comprennent les dommages causés au canal – une route commerciale cruciale entre l’Europe et l’Asie – les frais de transit, ainsi que les coûts d’équipement et de main-d’œuvre.

Osama Rabie n’a pas précisé à qui l’Autorité du canal de Suez demande cette compensation, mais il a déclaré que l’Égypte “devrait recevoir son dû” pour la débâcle qui a bouleversé les marchés mondiaux du transport maritime et entraîné l’arrêt de centaines de navires.

Cependant, Evergreen Marine Corp – la société taïwanaise qui a affrété l’Ever Given et dont le nom était apposé sur la coque du bateau – n’entend pas à payer la facture et a nié être responsable des retards de la cargaison qu’il transportait.

Il n’y a presque aucune chance que l’on nous demande de verser des indemnités“, a déclaré le président d’Evergreen, Eric Hsieh.

Un porte-parole de Shoei Kisen Kasa, l’entreprise japonaise propriétaire de l’Ever Given, a déclaré qu’elle discuterait de la compensation avec l’autorité du canal, mais a refusé de donner plus de détails.

La société de location de navires a déclaré en début de semaine qu’elle n’avait pas encore reçu de demandes d’indemnisation liées au blocage, qui a bloqué des échanges commerciaux du 12% du commerce mondial d’une valeur estimée à 9,6 milliards de dollars par jour.

Source: AP/ Bloomberg

Le canal de Suez est navigable: 12% du commerce mondial peut enfin respirer

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici