Pas très catholique. Durant 8 mois, ce voleur a écumé les églises pour y dérober 80 objets

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

La gendarmerie a démantelé début mars un trafic d’objets chrétiens, dérobés dans 26 églises à travers la France, victime d’un voleur qui sévissait depuis juillet 2020. 80 objets religieux ont été retrouvé, 41 d’entre eux ont été restitués à leurs propriétaires, et les 39 objets restants confiés au diocèse de Meaux.

La plupart de ces statues, crucifix et reliques ont été retrouvés chez un collectionneur âgé d’environ 80 ans, et chez deux brocanteurs, “qui ont acheté ces objets en connaissance de cause. Leur connaissance de la nature frauduleuse des objets ne fait pas de doute”, précise le parquet.

Le voleur, interpellé à son domicile à Montrouge et placé sous contrôle judiciaire, ainsi que les trois revendeurs seront jugés le 1er juin 2021 par le tribunal correctionnel de Meaux. Le préjudice a été évalué à 60 000€ par l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) de Nanterre.

“Le vol dans les églises est un phénomène de société qui a connu une vraie flambée ces derniers temps, et qui pose la question de la place des églises dans les villages”, selon le procureur de Meaux.

“C’est pourquoi les mairies et les diocèses se sont mobilisés suite à cette affaire pour veiller à ce patrimoine qui, au-delà du cultuel, est aussi culturel, puisque ce sont des objets de valeur accessibles gratuitement à tous dans des églises ouvertes, ce qui les rend plus vulnérables”, rappelle la magistrate.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici