Un autre pays joue la prudence: le vaccin AstraZeneca suspendu au Canada pour les moins de 55 ans

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Les autorités sanitaires canadiennes ont déclaré lundi qu’elles allaient arrêter de proposer aux personnes âgées de moins de 55 ans le vaccin contre le coronavirus développé par AstraZeneca et demander une nouvelle analyse des bénéfices et des risques du vaccin en fonction de l’âge et du sexe.

Cette démarche intervient après que des informations en Europe ont fait état de cas rares mais graves de thrombo-embolie – la formation de caillots sanguins – chez des personnes ayant reçu le vaccin d’AstraZeneca, en particulier les jeunes femmes.

Plusieurs pays, dont la France, ont suspendu pendant plusieurs jours l’utilisation du vaccin.

Aucun cas similaire n’a pour le moment été signalé au Canada, où environ 307 000 doses du vaccin du laboratoire anglo-suédois ont été administrées.

Nous suspendons l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca pour les adultes âgés de moins de 55 ans dans l’attente d’une analyse supplémentaire sur la balance risques-bénéfices“, a déclaré le directeur adjoint de l’autorité de santé canadienne, Howard Njoo, lors d’un point de presse.

Il a ajouté qu’Ottawa adoptait cette approche “prudente” car d’autres vaccins contre le COVID-19 étaient disponibles. La plupart des stocks de vaccins au Canada proviennent jusqu’à présent de Pfizer et de Moderna.

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué être en discussion avec AstraZeneca, dont il attend des informations complémentaires pour “déterminer si des mesures de régulation supplémentaires sont nécessaires“.

Source: Reuters

Une étude scientifique norvégienne établit un lien entre le vaccin AstraZeneca et les caillots sanguins

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici