Surendettement de l’État: David Lisnard siffle la fin de la récré

David Lisnard / Photo: Wikimedia Commons
David Lisnard / Photo: Wikimedia Commons

David Lisnard, le nouvel homme de droite qui compte un peu plus chaque jour dans le débat national, parce qu’il est intelligent, insolent et courageux, prend position sur la dette de l’État français.

Les débiles mentaux hyper-toxiques vous diront qu’il n’y a qu’à effacer la dette d’un trait de plume! Mais leur faire confiance revient à se tirer un missile nucléaire dans le pied. Non, la dette n’est pas un fantasme. Elle existe. Elle veut notre peau. Et il faut la tuer avant qu’elle nous tue.

La dette française est apparue sous Giscard. Elle a monstrueusement augmenté sous Mitterrand. Elle s’est dangereusement aggravée sous Chirac. Elle a doublé sous Sarkozy (record à battre). Elle a presque re-doublé sous Hollande. Elle grossit encore sous Macron. Ça suffit. La très mauvaise blague a assez duré.

La dette est le signe par excellence de la nullité des politiciens français. À chaque coup dur, chaque trou d’air, chaque crise, ils choisissent de ruiner vos enfants, plutôt que de réduire le train de vie de l’État. C’est cynique, c’est abject, c’est criminel.

Alors, sur le live du Figaro, David Lisnard rappelle les fondamentaux: “Le surendettement public est un des fléaux majeurs de la France. Il se fait au détriment de l’emploi. Il se fait au détriment de la création de richesses. Il se fait au détriment de la souveraineté et de l’indépendance de la France.”

Si vous aimez la France, si vous voulez vivre libres, si vous voulez du travail, si vous voulez vous enrichir ou, plus simplement, si vous voulez sortir de la pauvreté le plus vite possible et éviter d’y noyer vos descendants, haïssez la dette publique  et haïssez les politiciens qui la prennent à la légère.

Merci, David Lisnard, de nous remettre les yeux en face des trous.

Sources: Le Figaro, Youtube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici