La monnaie du Liban continue de s’effondrer: Le peuple plongé dans la misère, explose de colère

Un manifestant libanais face à une rangée de policiers/DR
Un manifestant libanais face à une rangée de policiers/DR

“Le dollar est à 15 000 livres, le peuple est affamé. Où allons-nous? Que veulent les dirigeants? Que le citoyen s’immole, ou immole ses enfants?”, s’est insurgé un Libanais sur une chaîne de télévision. Conséquence fatale de la ruine de l’État: la livre libanaise continue sa descente aux enfers en y plongeant le peuple avec.

Depuis le début de la crise à l’automne 2019, la monnaie nationale a perdu 90% de sa valeur. Si le taux officiel est toujours fixé à 1 507 livres pour un dollar, en réalité le dollar s’échange déjà aujourd’hui contre 15 000 livres. Après la décision de ne pas rembourser la dette, il n’aura fallu qu’un an pour que l’économie du Liban s’effondre.

La chute de la monnaie entraîne une explosion de l’inflation, qui a conduit des commerces à temporairement fermer leurs portes ces derniers jours, dont les dirigeants espèrent une stabilisation de la monnaie. “Fermé à cause du dollar élevé”, était inscrit sur la façade d’une épicerie à Beyrouth. L’inflation annuelle a déjà dépassé les 140% fin 2020, selon les chiffres officiels.

Cette catastrophe a engendré une vague de colère à travers le pays. Tout au long de l’après-midi et en soirée à Beyrouth, des rues ont été bloquées par des manifestants qui ont incendié des pneus et des bennes à ordures. Des heurts ont éclaté devant un supermarché contraint de baisser son rideau. D’autres blocages ont eu lieu dans le pays.

En plus de l’effondrement de la monnaie, le Liban connaît une explosion du chômage et une paupérisation galopante. Plus de la moitié de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté, selon l’ONU, et les banques continuent d’imposer des restrictions draconiennes aux épargnants.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici