Devant l’invasion migratoire historique aux États-Unis, Joe Biden bégaye: “Ne venez pas”

Joe Biden / Photo: Wikimedia Commons
Joe Biden / Photo: Wikimedia Commons

Devant la déferlante inédite de clandestins à la frontière sud des États-Unis, le président démocrate Joe Biden a exhorté les immigrés à rester chez eux. En février, plus de 100 000 clandestins ont été arrêtés à la frontière, dont plus de 70 000 adultes seuls, près de 20 000 personnes en famille et 9 457 mineurs isolés.

“Nous sommes en voie d’avoir plus de personnes à la frontière sud-ouest que nous n’en avons eu au cours des vingt dernières années”, a avoué mardi 16 mars le ministre américain à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas. La situation “est difficile. Nous travaillons 24 heures sur 24 pour la gérer.”

Les structures d’accueil des gardes-frontières dédiées aux moins de 18 ans “sont bondées” et le ministère de la Santé “n’est pas en capacité d’accueillir les flux d’enfants seuls que nous connaissons”, a-t-il confessé. Une catastrophe migratoire aggravée par les promesses folles du président démocrate Joe Biden qui ont provoqué cet appel d’air.

Devant cette situation chaotique, Joe Biden a été contraint de rétropédaler et lancer un appel aux immigrés: “Je peux vous le dire clairement: ne venez pas. Nous sommes dans un processus de mise en place. Ne quittez pas votre village, votre ville ou votre communauté.”, a déclaré mardi le président démocrate sur ABC.

Source: RFI

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici