Pas de bol pour AstraZeneca: les Pays-Bas l’arrêtent à leur tour à cause d’effets secondaires graves

Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons
Image d'illustration / Photo: Wikimedia Commons

Les Pays-Bas ont décidé de suspendre jusqu’au 29 mars au moins l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca par mesure de précaution face au risque d’effets secondaires graves, dont des thromboses, a annoncé dimanche le gouvernement.

Une décision similaire a déjà été prise ces derniers jours par le Danemark, la Norvège, l’Islande, la Bulgarie, l’Irlande et la région italienne du Piémont. La Suisse a aussi exprimé des réserves, tandis que l’Allemagne fixe la limite à 65 ans.

L’Agence européenne des médicaments considère qu’il n’existe pas de lien établi entre le vaccin et les cas signalés de troubles de la coagulation.

POUR EN SAVOIR PLUS: L’OMS vole au secours du vaccin d’AstraZeneca et en minimise les risques

Le laboratoire anglo-suédois a déclaré dimanche n’avoir trouvé aucune preuve d’un risque accru de troubles de la coagulation sanguine après administration de son vaccin contre le Covid-19 dans une étude portant sur 17 millions de personnes vaccinées au Royaume-Uni et dans l’Union européenne.

Dans l’UE et au Royaume-Uni des troubles de la coagulation sanguine et des embolies pulmonaires ont certes été rapportés chez les personnes vaccinées, mais “beaucoup moins que cela ne surviendrait naturellement dans une population générale de cette taille et similaire“, a souligné le laboratoire.

Source: Reuters

Même l’Agence européenne des médicaments enquête sur le sécurité des vaccins anti-Covid

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici