Dans la banlieue de Grenoble, encore un guet-apens à coups de mortiers contre la police

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Samedi dernier, des policiers, qui sécurisaient l’intervention des pompiers sur des incendies volontaires de poubelles à Fontaine, dans la banlieue de Grenoble, ont été violemment pris à partie par des individus hostiles qui les ont bombardés de fusées de mortiers d’artifice.

Samedi 13 mars, vers 20h30, les pompiers ont été appelés rue Jules-Guesde, sur la commune de Fontaine (Isère), au nord de l’agglomération grenobloise, pour des poubelles volontairement incendiées par des individus malveillants.

Aux vues de la sociologie du quartier, les soldats du feu ont réclamé l’assistance de la police nationale pour intervenir. Aussi, c’est appuyés par la compagnie départementale d’intervention de l’Isère (CDI 38) que les secours se sont rendus sur place.

C’était visiblement ce qu’avaient aussi prévu les “jeunes” à l’origine des feux de poubelles… Dès l’arrivée des policiers sur la zone, ceux-ci ont été les cibles de nombreux tirs de mortiers d’artifice de la part d’un groupe d’assaillants.

Sous la violence de l’attaque, les agents ont du riposter avec de l’armement non létal dont plusieurs tirs de grenades lacrymogènes. Des renforts ont également été appelés et de nombreuses patrouilles de policiers ont du intervenir en appui.

Finalement le groupe de “jeunes” hostiles, peut-être à court de munitions, s’est finalement dispersé entre les immeubles du quartier et les forces de l’ordre ont pu rétablir un calme précaire permettant l’extinction des incendies.

Si par chance, aucun fonctionnaire n’a été blessé dans ce qui semble être un guet-apens parfaitement orchestré, aucun des assaillants n’a pu être interpellé. On ne connait pas les suites judiciaires envisagées dans cette affaire par le parquet de Grenoble.

Source: Le Dauphiné Libéré/ Actu Grenoble

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici