VIDEO. La violence explose: une voiture piégée fait plusieurs morts en Afghanistan

Attentat en Afghanistan / Photo: Twitter
Attentat en Afghanistan / Photo: Twitter

Une voiture piégée fait plusieurs victimes dans la province de Herat dans l’ouest de l’Afghanistan. Une puissante explosion devant un poste de police a fait au moins huit morts et plus de 50 blessés.

Le porte-parole de l’hôpital provincial a déclaré que le bilan de l’explosion de vendredi devrait s’alourdir car plusieurs des blessés sont dans un état critique.

Un des morts et 11 des blessés faisaient partie des forces de sécurité afghanes, les autres étant des civils, dont des femmes et des enfants, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Pour le moment, personne n’a revendiqué l’attentat.

Quelques heures après l’attaque, le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné, lors d’un point de presse à New York, une augmentation “alarmante” des attentats en Afghanistan visant des civils, alors même que les talibans et le gouvernement afghan tiennent des pourparlers intermittents au Qatar.

L’Etat islamique, en rivalité avec les talibans, a revendiqué la responsabilité de bon nombre de ces assassinats ciblés, tandis que les talibans et le gouvernement se sont mutuellement accusés de tenter de saboter l’accord de paix.

Le processus de pais était sur le point d’être achevé, sous l’administration Trump, mais avec l’arrivée de Biden, les États-Unis ont élaboré une nouvelle proposition de paix, qui a été présentée le week-end dernier.

Les deux parties afghanes devraient examiner et réviser ce plan avant une réunion de grande envergure organisée en Turquie dans les semaines à venir et au cours de laquelle Washington espère voir un accord.

Pendant ce temps, la nouvelle administration américaine examine l’accord de paix que l’administration Trump a signé avec les talibans, qui prévoit le retrait définitif des 2500 soldats américains restants d’Afghanistan d’ici le 1er mai.

Un consensus croissant se dégage en faveur d’un report de la date, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré que toutes les options, y compris le retrait, étaient encore sur la table.

L’accord de paix proposé par les États-Unis prévoit la mise en place d’un “gouvernement de paix” intérimaire chargé de conduire l’Afghanistan d’après-guerre vers des élections et des réformes constitutionnelles. Les démocrates n’ont pas pu s’empêcher d’y mettre les lubies progressistes sur l’égalité des droits des femmes et des minorités, pas vraiment de quoi faciliter l’accord dans un pays islamique.

En parallèle, au moins 11 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués dans deux attaques distinctes des talibans dans les provinces du nord des provinces de Kunduz et de Balkh vendredi soir, ont indiqué des sources.

Mais ce ne sont pas les seules victimes de la journée. Trois civils, dont un enfant, ont été tués après que leur véhicule ait frappé samedi matin une bombe placée par les talibans sur le bord d’une route clé dans la province méridionale d’Uruzgan.

Source: AP

En Afghanistan, recrudescence de la violence: des attentats mortels partout, personne de coupable

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici