Zuckerberg tente de faire annuler les poursuites contre ses pratiques empêchant la concurrence

Mark Zuckerberg/DR
Mark Zuckerberg/DR

Mercredi 10 mars, Facebook a déposé des requêtes visant à annuler les poursuites judiciaires, portant sur des pratiques empêchant la concurrence, lancées à l’encontre du groupe de Zuckerberg, par les procureurs généraux d’États américains et l’autorité américaine de la concurrence, la FTC.

Facebook prétend que la FTC n’a pas réussi à démontrer l’existence d’un marché anticoncurrentiel, l’exercice d’un monopole ou une conduite illégale susceptible de restreindre la concurrence.

“Les États, encore plus explicitement que la FTC, basent leurs poursuites sur des sujets de politique publique — comme la protection de la vie privée numérique — qui ne sont pas des sujets anti-concentration. Et, comme la FTC, les États concentrent leurs attaques sur ce que Facebook a fait il y a longtemps.”, estime le groupe de Mark Zuckerberg.

Le 9 décembre, la FTC et les procureurs représentant 48 États et territoires ont accusé Facebook d’abuser de sa position dominante pour évincer la concurrence et ont demandé à la justice de forcer le groupe à se séparer d’Instagram et de WhatsApp, rachetés respectivement en 2012 et 2014.

Les régulateurs américains considèrent que Facebook a utilisé ces acquisitions pour créer une situation de monopole, qui nuit aux consommateurs. Facebook a déjà participé à une attaque coordonnée avec Twitter, Google, Apple et Amazon pour empêcher Donald Trump et des millions d’Américains de s’exprimer sur des réseaux sociaux concurrents.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici