Trahison! Le géant chinois Huawei reçoit 800 000 euros de subventions de la région Grand Est

Image d'illustration / Photo: Gettyimages
Image d'illustration / Photo: Gettyimages

Alors même que la Chine ne cache pas son hostilité envers l’Occident, le 12 février 2020, la région Grand Est a alloué une subvention publique de 800 000 euros au géant chinois des communications Huawei, pour la construction de sa première usine hors de Chine, en France, au sein du Business Parc de Brumath.

“Vous avez décidé de soutenir et financer l’installation de Huawei à Brumath (Alsace) avec de l’argent public. Tout en étant conscient que cette entreprise est complice des crimes contre l’humanité – esclavage, surveillance de masse, déportation… – visant les Ouïghours .”, a dénoncé l’eurodéputé de gauche Raphaël Glucksmann, qui interpellait le président de la région Grand Est.

En effet, parmi les 15 entreprises ayant reçu une aide de la part de la région Grand Est, Huawei a décroché le 2ème budget le plus important. L’entreprise chinoise est accusée d’avoir élaboré un système de reconnaissance faciale pour faciliter la persécution des Ouïghours par le Parti communiste chinois, et d’espionnage pour le compte de Pékin.

Ce qui inquiète le député européen est que “ Brumath se situe au milieu des unités de l’armée de Terre dédiées au renseignement. Selon des spécialistes, le site de Brumath est en France ‘l’un des secteurs qui concentre le plus d’unités militaires – qui plus est sensibles pour certaines – au kilomètre-carré’ ” a-t-il expliqué à Rue89 Strasbourg.

Glucksmann exhorte ainsi le président de la Région Grand Est, Jean Rottner (LR), à revenir sur cette subvention et sur l’implantation de ce “bras armé du gouvernement chinois” au cœur de l’Europe.

Sources : Epoch Times

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici