La Macronie va imposer la dictature des cigales sur les courageuses fourmis françaises

Photo / Slate / DR
Photo / Slate / DR

Ce lundi, la Macronie a profité de la journée internationale du droit des femmes, pour officialiser à l’Assemblée Nationale l’imposition par la force, de quotas de femmes à des postes de direction dans les entreprises privées. Des femmes qui n’auront donc pas besoin de travailler pour mener les autres à la baguette.

La nouvelle loi (à croire qu’il n’y en a jamais assez) a été déposée par la députée macroniste Marie-Pierre Rixain, présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Un titre pompeux, qui ne l’empêche pas d’anéantir le mérite, qui est la seule façon juste d’assurer l’égalité entre les sexes.

La Macronie va donc forcer les entreprises de plus de 1 000 salariés à publier une “photographie genrée” des 10% de postes à plus hautes responsabilités. Puis, en 2027, les quotas s’appliqueront avec 30% de femmes imposées à ces postes. Ce seuil sera porté à 40% en 2030. Et si l’entreprise veut rester libre de ses choix, elle sera lourdement punie.

Assurées d’obtenir des postes de direction, les femmes n’ont désormais plus la nécessité de travailler, car elles peuvent se contenter de la brutalité totalitaire de l’Etat, pour être imposées à la tête des entreprises. Une véritable dictature de la Cigale sur la Fourmi. Une inversion totale de la justice sociale définie depuis l’Antiquité par la fable d’Esope.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici