VIDEO. Scènes hallucinantes à Paris: les quais de Seine évacués par les forces de l’ordre

Photo: DR

Lors de sa conférence de presse de jeudi dernier, Jean Castex avait prévenu que les préfets auraient la possibilité d’interdire l’accès à des zones “trop fréquentées“, ce qui devrait arriver de plus en plus souvent avec les premiers beaux jours.

Ainsi, les quais de Seine ont été évacués hier aux alentours de 16h par les forces de l’ordre, sous prétexte de “trop grande affluence“. La préfecture de police de Paris a estimé que la “distanciation sociale nécessaire” pour la lutte contre la Covid-19 ne pouvait plus être respectée.

4400 policiers et gendarmes ont été mobilisés ce week-end pour faire respecter dans la capitale les gestes barrières, les mesures de couvre-feu et l’arrêté d’interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique concernant une vingtaine de lieux à Paris.

Des milliers de personnes ont été priées de quitter les berges et de regagner les rues de la capitale. L’opération s’est terminée vers 17h et s’est déroulée dans le calme malgré les regrets, voire l’exaspération, exprimés par de nombreux promeneurs.

Peu de temps après cette évacuation, la préfecture a également lancé un avertissement sur Twitter aux personnes installées dans le square du Vert-Galant, dans le 1er arrondissement de Paris.

“Les personnes réunies dans le Square du Vert-Galant ne respectent pas les gestes barrières: port du masque, distanciation physique. Les forces de l’ordre vont intervenir”, disait le message. Et maintenant, l’évacuation virtuelle?

Source: LCI

1 COMMENTAIRE

  1. Les forces de l’ordre auraient été plus utile dans les zones hors contrôle pour y rétablir l’ordre républicain , mais cela n’est pas dans les cartons de l’erzast de gouvernement que nous avons.
    Ils préfère interdire aux citoyens citoyennes de ce pays de prendre un peux l’air et de ce changer les esprits.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici