VIDEO. Marre des restrictions! Des milliers d’Autrichiens dans les rues de Vienne

La manif anti-confinement / Source: Facebook
La manif anti-confinement / Source: Facebook

Les Autrichiens en ont marre des restrictions sanitaires. Plusieurs milliers de manifestants ont de nouveau défilé dans le centre de Vienne samedi pour protester contre la politique stricte du gouvernement.

En bons auxiliaires du régime, des militants d’extrême gauche ont organisé une contre-manifestation pour s’opposer à ceux qui défendent la liberté contre des mesures absurdes et inefficaces.

Des heurts isolés se sont produits en fin de manifestation entre des participants et des assaillants gauchistes. La police a procédé à quelques arrestations.

Les manifestants ont défilé en traversant le centre ville en direction du parc emblématique du Prater, le lieu du rassemblement.

Parmi les organisateurs figuraient le parti patriote FPÖ, un ancien allié du chancelier du ÖVP (centre droit) Sébastian Kurz, qui gouverne désormais avec les écologistes.

L’ancien ministre FPÖ de l’Intérieur, Herbert Kickl a, dans une prise de parole devant les manifestants ressemblés, accusé le gouvernement de mener une politique folle.

Cette prise de position courageuse du FPÖ contre les restrictions qui tuent l’économie et pourrissent la vie de simples citoyens dénote avec celle de son homologue français, le Rassemblement national, qui s’aligne curieusement sur la politique sanitaire de la Macronie.

Le confinement en Autriche avait été allégé en février avec l’ouverture des écoles, des magasins et des musées. Mais il reste encore des mesures comme la fermeture des restaurants et des cafés et les tests obligatoires pour les élèves physiquement présents dans leur école, contre lesquelles s’insurgent les Autrichiens.

Les manifestants ont exigé la démission du chancelier Sebastian Kurz, et ont attaqué verbalement les mensonges médiatiques.

Les manifestations contre les restrictions et leur impact négatif sur l’économie du pays se sont multipliées ces derniers mois en Autriche. Le gouvernement n’a pas exclu un nouvel assouplissement des mesures à condition que le nombre des infections baisse.

Sources : AFP/ heute.at/ YouTube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici