Les pirates africains libèrent l’équipage d’un bateau chinois après le paiement d’une grosse rançon

Les pirates de mer / Photo: DR
Les pirates de mer / Photo: DR

L’armée nigériane affirme que 300 000 dollars ont été versés aux ravisseurs pour libérer 14 membres d’équipage à bord d’un bateau de pêche chinois après un mois de captivité.

Le 7 février dernier, le bateau de pêche chinois, immatriculé au Gabon, a été saisi à l’aide d’embarcations rapides au large du port gabonais de Port-Gentil tandis que l’équipage, composée de six ressortissants chinois, trois Indonésiens, un ressortissant gabonais et quatre Nigérians, a été enlevé par les pirates.

Le bateau, avec l’équipage toujours à bord, a été repéré à quelque 110 km de l’île nigériane de Bonny quelques jours après l’attaque.

Selon le cabinet de conseil en sécurité maritime Dryad Global, le bateau chinois détourné a été utilisé comme “navire-mère” pour des attaques contre des pétroliers.

Attaquer les navires pour kidnapper leur équipage contre rançon est devenu courant dans le golfe de Guinée, qui s’étend du Sénégal à l’Angola, en passant par la côte sud-ouest du Nigeria.

Les auteurs de ces actes sont généralement des pirates nigérians.

Le golfe de Guinée a été le théâtre de plus de 95% des enlèvements maritimes l’année dernière, soit 130 cas sur 135, selon le Bureau maritime international (BMI), qui veille à la sécurité en mer.

La région a connu une augmentation de 40% des cas liés à la piraterie et aux enlèvements au cours des neuf premiers mois de 2020, selon le BMI.

Les experts indiquent que le delta du Niger au Nigeria est une source importante de recrutement de pirates. Les gangs de pirates recrutent parmi la population locale à laquelle les richesses pétrolières de la région ne profitent pas, tandis que les secteurs économiques traditionnels de pêche et d’agriculture sont anéantis par la pollution de l’extraction pétrolière.

Source: AP

1 COMMENTAIRE

  1. La terre étant très basse et difficile à travailler, la culture du manioc et des ignames rapportant peu, il est normal de chercher des sources de revenus plus lucratives.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici