C’est gagné en Suisse! Les citoyens libres ne veulent pas de burqa dans leur pays

Image d'illustration / Photo: Facebook
Image d'illustration / Photo: Facebook

Les islamistes et les gauchistes pleurnichent. Les électeurs suisses ont approuvé par référendum l’interdiction de se dissimuler le visage, une proposition qui vise notamment à prohiber le port du voile intégral musulman dans l’espace public.

L’amendement de la constitution suisse a été acceptée à 52%, selon les résultats officiels provisoires, malgré le fait que le gouvernement avait exhorté les gens à voter contre une interdiction.

La mesure ne mentionne pas directement l’islam et vise également à empêcher les manifestants de rue violents de porter des masques, mais les responsables politiques, les médias et les militants gauchistes l’ont qualifiée d’interdiction de la burqa.

En Suisse, notre tradition, c’est de montrer son visage. C’est l’expression de nos libertés fondamentales“, a déclaré Walter Wobmann, président du comité référendaire et député du parti patriote l’Union démocratique du centre.

La dissimulation du visage, a-t-il dit, est “un symbole de cet islam politique, extrême, qui prend une place de plus en plus importante en Europe et qui n’a pas la sienne en Suisse“.

La France a interdit le port du voile intégral en public en 2011 et le Danemark, l’Autriche, les Pays-Bas et la Bulgarie ont interdit totalement ou partiellement le port d’un masque facial en public.

Le Conseil central des musulmans de Suisse a qualifié le vote de jour sombre pour la communauté, “un signal clair d’exclusion à la minorité musulmane“. Les musulmans prévoient déjà de ne pas respecter la loi suisse en mettant en place des collectes de fonds pour aider les femmes condamnées à des amendes.

Un autre lobby qui pleurniche ce soir, ce sont les gauchistes pseudo-humanitaires, ennemis de la civilisation européenne.

Après l’interdiction des minarets, une majorité d’électeurs suisses a de nouveau soutenu une initiative qui discrimine une seule communauté religieuse et suscite inutilement des craintes et des divisions“, a déclaré de manière mensongère Amnesty International, une organisation particulièrement orientée et nuisible.

L’interdiction du voile n’est pas une mesure de libération des femmes“, affirme contre toute évidence cette organisation gauchiste bien connue pour son soutien à l’islam radical dans les pays occidentaux.

Sources : Le Temps/ Reuters

Ce dimanche, les Suisses votent lors du référendum sur l’interdiction de la burqa

4 Commentaires

  1. A Rome fais comme les romains.
    Si une journaliste ou une femme politique se promène en Arabie Saoudite elle est obligée de se voiler. Et il n’est pas question de crier à la discrimination.
    Les islamo-gauchistes qui n’existent pas scientifiquement diront “mais c’est totalement différent, ce sont des pays musulmans”.
    C’est pour ça qu’on relègue à l’extrême droite ceux qui clament que la France est un pays de tradition judéo-chrétienne.

  2. En se voilant intégralement, il me semble que la communauté musulmane s’exclut d’elle même. Si tant est que la wahhabisme représente toute la communauté musulmane, ce dont je doute.
    Après, lorsqu’une communauté pratique l’endogamie, réclame des horaires exclusifs dans les piscines et bientôt des places réservées et séparées dans les bus et transports, l’exclusion est bien là et uniquement de son fait. Quant aux gauchistes, ils s’allieront toujours à un totalitarisme, fut-il religieux pour combattre la démocratie qu’ils haïssent, les fosses de Katyn nous le rappellent douloureusement.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici