L’enquête de l’OMS en Chine sur le Coronavirus ne sert à rien et il faut la refaire, affirment les experts

Le labo P4 de Wuhan / Photo: Capture d'écran YouTube
Le labo P4 de Wuhan / Photo: Capture d'écran YouTube

Un groupe international de scientifiques réclame une nouvelle enquête sur les origines du virus à l’origine de la COVID-19, arguant que l’investigation menée par l’Organisation mondiale de la santé a été trop restreinte par le gouvernement chinois pour être crédible.

L’équipe dirigée par l’OMS qui s’est rendue à Wuhan au début de l’année a eu “un accès insuffisant” aux éléments de l’enquête, a déclaré le groupe dans une lettre ouverte obtenue par le Wall Street Journal jeudi.

Nous souhaitons sensibiliser l’opinion publique sur le fait que la moitié de l’équipe était composée de citoyens chinois dont l’indépendance scientifique peut être limitée, que les membres étrangers de l’équipe ont dû se fier aux informations que les autorités chinoises ont bien voulu partager avec eux, et que tout rapport de l’équipe doit être approuvé par ses membres chinois et étrangers“, peut-on lire dans la lettre.

Dans cette lettre — signée par des virologistes, des biologistes et des experts en santé publique de plusieurs pays allant de la France à l’Inde — il est aussi déclaré que l’équipe de l’OMS n’avait pas l'”indépendance nécessaire” pour mener une enquête appropriée.

Nous sommes donc parvenus à la conclusion que l’équipe n’avait pas le mandat, l’indépendance ou les accès nécessaires pour mener une enquête complète et sans restriction sur toutes les hypothèses d’origine du SRAS-CoV-2 — qu’il s’agisse d’un débordement naturel ou d’un incident lié au laboratoire ou à la recherche“, indique la lettre.

Entre-temps, l’équipe dirigée par l’OMS était censée publier un rapport intermédiaire sur ses propres conclusions, mais elle a abandonné ce projet et se contentera de publier le rapport complet, a révélé le Wall Street Journal, en contredisant le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lequel avait déclaré le 12 février que l’équipe publierait le rapport intérimaire résumant sa mission.

Un rapport de synthèse ne contient pas tous les détails“, a déclaré le docteur Ben Embarek, un scientifique spécialiste de la sécurité alimentaire qui a dirigé l’équipe. “Un simple résumé ne satisferait pas la curiosité des lecteurs“.

Au début de ce mois, un scientifique de l’équipe dirigée par l’OMS a déclaré que le virus avait probablement commencé en Chine et que “très probablement” il provenait de chauves-souris — bien que les conclusions officielles de l’OMS restent peu concluantes.

La nouvelle arrive alors que les États-Unis font pression pour plus de transparence dans l’enquête, les fonctionnaires affirmant que le rapport de la mission Wuhan doit être examiné.

Pendant ce temps, la Chine fait pression pour que des missions similaires de l’OMS se rendent dans d’autres pays, y compris aux États-Unis, afin de déterminer si la COVID-19 a pu provenir d’aliments congelés expédiés à Wuhan.

Les plus virulents du côté chinois n’hésitent pas à affirmer que le virus a été fabriqué dans un laboratoire militaire américain.

Source: The Wall Street Journal

Commission d’enquête de l’OMS à Wuhan: une énorme arnaque!

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici