Qui a attaqué le cargo israélien dans le golfe Persique? Le mystère commence à s’éclaircir

Après des mois de retenue iranienne, allons-nous vers une nouvelle période de provocations militaires et de ripostes entre Téhéran et ses rivaux régionaux? Benjamin Netanyahou a accusé l’Iran de l’attaque d’un navire commercial survenue vendredi dans le golfe persique.

C’est clairement une opération iranienne, c’est évident”, a-t-il affirmé hier. Le MV Helios-Raya était parti du port d’Eilat deux semaines plus tôt, chargé d’automobiles, et avait déchargé mercredi au port saoudien de Dammam, sur la côte orientale du pays, face à l’Iran.

Il devait se rendre à Singapour et battait pavillon des Bahamas. Ce bateau ne figurait pas sur la liste des navires israéliens civils auxquels le Shabak, le renseignement intérieur israélien, fournit une assistance.

Accosté depuis à Dubaï, le navire présentait des traces d’impact au-dessus de la ligne de flottaison et le doute demeurait hier: a-t-il été touché par une mine ou par un missile qui aurait traversé sa coque?

Le quotidien iranien Kayhan, diffuseur habituel de messages semi-officiels, avait affirmé que “l’attaque du navire a été le fait de l’axe de la résistance”. En langue de bois iranienne, cette terminologie désigne le réseau d’alliances mené par Téhéran dans la région: dans le golfe d’Oman, le navire était potentiellement à portée de tir des rebelles houthis du Yémen, alliés de Téhéran.

Mais cette formulation préservait surtout la possibilité de nier une implication directe de l’Iran… et ça n’a pas manqué: hier matin, le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a rejeté les accusations de Benjamin Netanyahou.

Source: Le Monde

1 COMMENTAIRE

  1. […] à Beyrouth, a diffusé des images du Helios Ray, un cargo israélien sous pavillon bahamien, touché par les explosions le 26 février dans le golfe d’Oman. A un moment donné, les images – prises […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici