Cette ONG accusée d’avoir touché du fric pour faire le travail de passeurs de clandestins en Méditerranée

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

L’ONG Mediterranea Saving Humans est accusée par la justice italienne d’avoir reçu 125 000€ du géant danois du transport maritime AP Moeller-Maersk, après avoir récupéré 27 clandestins à bord d’un de ses cargos, rapporte La Repubblica. Le “taxi des passeurs” conteste, et prétend que l’argent n’a rien à voir.

Les ONG qui encouragent ainsi les filières d’immigration clandestine en Méditerranée, pourraient donc ne pas se contenter des subventions dont elles sont gavées, pour livrer leur combat politique extrémiste contre les Européens, mais carrément de toucher du fric de ce sordide trafic d’êtres humains.

Mediterranea Saving Humans a confirmé avoir fait l’objet d’une “vaste opération de police” et “d’être accusée d’avoir organisé ses opérations de secours, comme des projets visant à encaisser des bénéfices”. AP Moeller-Maersk dit ne “pas avoir été contacté par les autorités dans le cadre de cette enquête”, tout en se disant “prêt à fournir une aide à tout moment”.

Selon le chef de mission de l’ONG, Luca Casarini, cité par le journal italien, cet argent n’aurait rien à voir avec la récupération des immigrés clandestins, ajoutant: “Nous pouvons le prouver”. Il prétend que cet argent correspondait à un paiement pour une mission de consultation sur la gestion des ports. Il appartiendra à la justice de faire la lumière là-dessus.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici