“Nous sauverons l’Amérique”. Donald Trump fait son grand retour en patron du parti républicain

Donald Trump / Photo: Flickr
Donald Trump / Photo: Flickr

“Nous serons unis comme jamais pour combattre le socialisme et sauver l’Amérique” a assuré Donald Trump, dans un discours tonitruant d’une heure et demie, annonçant son grand retour devant ses partisans à la CPAC, la grande convention de la droite américaine, à Orlando en Floride.

Après avoir rendu un émouvant hommage à Rush Limbaugh, l’ancien Président s’est imposé en chef incontesté des Républicains: “Je ne lancerai pas de nouveau parti, nous avons le parti Républicain qui sera plus fort que jamais”, a-t-il assuré, en confirmant qu’il restait ainsi le leader de l’opposition à Joe Biden et de la gauche radicale de Washington.

Donald Trump a n’a pas hésité à dénoncer la folle politique du président démocrate, qui a fait passer “l’Amérique d’abord à l’Amérique derrière”. Le Républicain a alerté les Américains sur l’immigration clandestine massive qui “enrichit les trafiquants d’enfants et les cartels”, en lâchant que “Biden redonne du travail aux passeurs”.

Donald Trump s’est attaqué avec force, et à de nombreuses reprises à ses ennemis, comme la Chine, la “gauche radicale de Washington”, mais aussi surtout aux traîtres du parti républicain, “quelques membres de Washington qui nous trahissent et trahissent le pays”, a-t-il rappelé.

Le chef des Républicains les a désigné en direct, en nommant les ennemis de son parti, comme l’ancien candidat Mitt Romney ou encore Liz Cheney, la fille de l’ancien vice-président Dick Cheney, dont il a raillé les revers électoraux, avant d’appeler ses partisans à les dégager: “Débarrassez-vous de tous ceux-là!” Trump leur rappelle qui est le patron.

Source: FL24

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici