Deux policiers blessés lors d’une arrestation à Cannes

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

Nos collègues auraient pu y rester“, dénoncent plusieurs syndicats policiers qui réclament “des peines exemplaires et l’incarcération immédiate de ces tueurs de flics“: une interpellation mouvementée a eu lieu ce week-end à Cannes.

Samedi dernier vers 22h30, les agents du Centre de protection urbaine (CPU) de Cannes ont découvert sur leurs écrans les images d’un groupe d’une quinzaine de personnes dans la rue, plus de quatre heures après le début du couvre-feu, dans le quartier de la Bocca.

Immédiatement, une collaboration entre police municipale et police nationale s’est mise en place et une vingtaine d’hommes se sont mis en route pour La Bocca.

Mais, entre-temps, grâce aux caméras de surveillance, les agents du CPU ont vu l’un des contrevenants au couvre-feu sortir une arme de poing, et en ont rapidement prévenu les équipes en train d’arriver sur le site.

Lorsque l’homme armé les a aperçus, il a rejoint rapidement une voiture dans laquelle se trouvait déjà un conducteur. En tentant de prendre la fuite, le véhicule a heurté un premier policier et l’a traîné sur une dizaine de mètres.

Puis, en effectuant une marche arrière, il en a heurté un second qu’il a également blessé. Là, les policiers ont tiré des coups de feu et pris en chasse les deux hommes, qu’ils sont rapidement parvenus à intercepter et à interpeller.

Les deux hommes étaient des résident du quartier, déjà très défavorablement connus des services de police. Ils sont actuellement en garde à vue au commissariat de Cannes. Les jours des deux policiers blessés ne sont pas en danger.

Source: Nice Matin

David Lisnard: la Macronie abandonne la sécurité des citoyens au profit de la répression sanitaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici