Deux détenus s’évadent de la prison de Périgueux après avoir scié les barreaux de leur cellule

Image dillustration / Photo: DR
Image dillustration / Photo: DR

“Nous ne sommes pas taillés pour garder du grand banditisme”, a explique sur France Bleu Thierry Dumonteil, le délégué FO Pénitentiaire en Dordogne, qui assure que “les agents ont fait leur travail”. Force est de constater que cela n’a pas empêcher l’évasion de deux prisonniers de nationalité moldave.

Les détenus étaient incarcérés dans la même cellule depuis “un certain temps” dans l’attente de leur jugement dans une affaire de banditisme. Ils ont profité d’un créneau entre deux rondes de surveillance pour se faire la belle, explique le syndicaliste.

“Même si à un certain moment, ils sont passés devant une zone de caméras, c’est la nuit, et ce ne sont pas des caméras thermiques. Rien n’est parfait, mais il va falloir qu’on se mette autour d’une table, qu’on regarde les failles et qu’on rajoute un peu de sécurité là où il en manquait”, ajoute-t-il, en critiquant l’état “vieillissant” des caméras.

“Ce sont des gars bien préparés physiquement (…) qui doivent être très doués en varappe”, a-t-il noté. Les deux détenus se sont évadés dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir scié les barreaux de leur fenêtre, avant de passer par les toits et de descendre et monter le long de plusieurs murs.

Selon France Bleu Périgord, de mémoire de surveillants, cette évasion par escalade est une première pour la maison d’arrêt, mise en service en 1863. L’établissement comptait au 1er janvier 119 détenus pour 81 places, selon l’Observatoire international des prisons (OIP)

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici