Les gauchistes se déchirent sur le confinement: Castex tacle les “fadaises” de l’adjoint d’Hidalgo

Jean Castex
Castex, le tyran avec l'accent.

Hier soir, le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, a affirmé que la mairie allait “faire des propositions de mesures complémentaires” à l’État, et certaines n’ont pas plu du tout au Premier ministre Jean Castex.

Au premier rang des mesures réclamées par le premier adjoint d’Hidalgo figure en effet un confinement de trois semaines afin “d’avoir la perspective de tout rouvrir” à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels.

“Vous avez entendu la mairie de Paris dire qu’il faut qu’on confine trois semaines et puis c’est fini. Mais vous savez très bien qu’avec les variants, etc., ce n’est pas possible”, a tonné le Premier ministre en déplacement au centre hospitalier de Nantes.

“Il ne faut pas raconter des fadaises. Il ne faut jamais raconter des fadaises», a-t-il ajouté devant le personnel du service de réanimation.

Et Emmanuel Grégoire a compris le message: cet après-midi, il a relativisé  la proposition d’un confinement de trois semaines dans la capitale, l’élargissant à la “zone dense” francilienne et parlant de simple “hypothèse”.

Demain matin, Jean Castex doit présider une réunion avec les préfets et directeurs généraux des ARS des 20 départements placés hier en “surveillance renforcée”, parmi l’Ile-de-France tout entière…

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici