Le renfort de 300 policiers jugé insuffisant par le maire de Marseille qui en demande le triple

Image d'illustration Photo: Wikimedia Commons
Image d'illustration Photo: Wikimedia Commons

“L’annonce du retour de 300 agents de la police nationale, dont 100 en 2021 dans les Bouches-du-Rhône est une première étape, nécessaire et positive, mais qui ne suffit pas”, a estimé le maire socialiste Benoît Payan, qui s’est entretenu avec Gérald Darmanin, en visite à Marseille jeudi et vendredi.

“Ces recrutements nous rapprochent de la situation telle qu’elle était en 2018. Aujourd’hui Marseille ne dispose que d’un seul agent pour 692 habitants, alors que la moyenne des grandes métropoles de notre pays est d’un agent pour 409 habitants”, poursuit la municipalité.

“Ce sont 900 policiers nationaux qui manquent à Marseille pour que l’égalité soit rétablie”, insiste la mairie. “Il n’incombe pas à la municipalité de se substituer à l’État, qui doit assumer”, exige-t-elle.

“C’est pourquoi, lors de cet entretien, le maire de Marseille a invité le ministre à la mise en place d’un plan triennal de rattrapage républicain des effectifs de police nationale à Marseille, avec comme objectif le recrutement de 300 policiers par an”, ajoute la mairie.

Hier, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’était déplacé dans les quartiers nord de la ville, gangrenés par la délinquance et le trafic de drogue, pour annoncer le renfort de ces 300 policiers sur trois ans, dont une centaine en 2021.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici