Entretien Macron-Xi Jinping: pas un mot sur les Ouïghours

Photo/SCMP/DR
Photo/SCMP/DR

Emmanuel Macron et Xi Jinping ont eu hier un entretien téléphonique très officiel. Les informations diffusées par l’agence Chine nouvelle et par la présidence française à propos de leurs discussions ne mentionnent à aucun moment la situation de la minorité musulmane ouïghoure. Un oubli diplomatique?

L’an dernier, Emmanuel Macron avait  jugée “inacceptable” la répression à l’encontre des Ouïghours dont, selon des organisations de défense des droits de l’Homme, plus d’un million ont été placés dans des centres de rééducation politique au Xinjiang.

Mais ce chiffre est démenti par Pékin qui parle de centres de formation professionnelle destinés à lutter contre la radicalisation islamiste, après des attentats attribués à des séparatistes ouïghours.

Selon des comptes-rendus publiés vendredi par les deux pays, Emmanuel Macron et Xi Jinping ont discuté des relations économiques franco-chinoises et de la Birmanie, mais n’ont pas évoqué la région chinoise du Xinjiang.

Tous deux se sont en revanche félicités de l’accord conclu fin 2020 entre la Chine et l’UE sur la protection des investissements. Selon l’agence officielle chinoise, Xi Jinping a souhaité  “son entrée en vigueur rapide“.

Et, selon l’Élysée, Emmanuel Macron a fait part au président chinois de “sa vive préoccupation quant à la situation en Birmanie“, tandis que Pékin  refuse jusqu’ici de parler de coup d’État à propos de la prise du pouvoir par les militaires le 1er février dans ce pays.

Seul point évoqué en lointain rapport avec les Ouïghours: Emmanuel Macron a appelé Pékin à ratifier “dans les meilleurs délais” les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Aux termes de l’accord Chine-UE, Pékin a effectivement promis d’œuvrer à cette ratification. Mais la Chine n’a toujours pas signé les textes de l’OIT interdisant le travail forcé, alors qu’elle est accusée d’y avoir recours… au Xinjiang.

Source: 20 Minutes

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici