En Israël, les ministères se partagent un fichier de personnes non-vaccinées

Big Brother vous surveille / Photo: DR
Big Brother vous surveille / Photo: DR

Une liste noire? Le parlement israélien a adopté une loi permettant au gouvernement de communiquer aux autres autorités les coordonnées des personnes qui n’ont pas été vaccinées contre le coronavirus. Cela pose problème au niveau de l’égalité et du secret médical.

Cette mesure permet au directeur général du ministère de l’Éducation et à certains fonctionnaires du ministère des Affaires sociales de recevoir les informations concernant les citoyens non vaccinés.

La loi, qui est valable pendant trois mois ou jusqu’à ce que la pandémie soit déclarée terminée, vise à “permettre à ces organismes d’inciter les gens à se faire vacciner en s’adressant personnellement à eux“, a déclaré la Knesset, dans un communiqué.

L’État hébreux a administré le vaccin Pfizer/BioNTech à environ un tiers de ses 9 millions d’habitants.

Alors qu’il émerge de son dernier confinement, Israël restreint certains services, y compris l’accès aux salles de sport et aux repas à l’intérieur, aux seules personnes vaccinées en octroyant un “passeport vert” à ceux qui ont reçu les deux doses.

Cela a suscité des inquiétudes quant à l’inégalité d’accès pour ceux qui exercent leur droit à ne pas être vaccinés.

Le leader du parti travailliste, Merav Michaeli, a accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu de “refuser aux citoyens leur droit à la confidentialité de leurs informations médicales“.

La Knesset a déclaré que les informations personnelles ne peuvent être utilisées que pour inciter les gens à se faire vacciner.

Les informations seront supprimées après leur utilisation dans un délai de 60 jours“, selon la loi, et “une personne contactée peut demander que ses coordonnées soient supprimées et qu’elle ne soit plus contactée“.

Haim Katz, du parti Likoud de Netanyahou, a défendu la loi en présentant une logique de l’État-providence ou l’État-maître d’esclaves. “On m’a demandé ce qu’il en était de la vie privée des gens: la vie privée est-elle plus importante que la vie elle-même?” a-t-il déclaré au Parlement.

On peut facilement imaginer la Macronie tentée par ce genre de dispositif.

Source: Jerusalem Post

3 Commentaires

  1. Les dirigeants d’israel deviennent des nazis !
    Bientôt, les juifs résistants devront porter l’étoile jaune de la liberté dans leur propre pays et peut-être des camps d’internement pour ceux qui refuseront d’être piqué.
    Honte à eux, ils seront punis !
    Pfizer dirigé par un juif qui, lui, ne veut pas se faire piquer par son vaccin. Idem, pour le patron de Bio,ntech son associé.
    N’oublions pas bill gâtes qui a déclaré vouloir vacciner la population mondiale pour la réduire d’au moins 15 % ( plus d’un milliard de personnes) . Un genocide mondial autorisé, hitler dans sa tombe doit se retourner.
    Et aussi rockfeller, dans un discours à l’ONU, disait qu’il fallait réduire la population à quelques centaines de millions.
    Ces gens là sont des ordures et seuls, les peuples, par leurs soulèvements, peuvent mettre fin à ces monstres.

  2. Des dirigeants de laboratoire qui sortent un vaccin mais ne veulent surtout pas ce faire vacciner avec , il y a de quoi avoir des doutes sur ce que sont réellement ces “vaccins” .
    Le problème pour la population maintenant est que si elle veux vivre normalement , il faut ce faire vacciner avec un produit dont on ne sait pas réellement ce qu’il y a dedans ni les effets a long terme, pour avoir en retour un passeport de vaccination vous permettant d’être des citoyens de 1 classe , ceux celles qui ne voudront pas de cela seront de ce faite des citoyens de deuxième classe et interdit de vivre normalement des parias en somme.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici