Les Black Lives Matter rackettent McDo dont le succès serait de nature raciste

Photo: DR

Des activistes noirs veulent taper McDonald’s à la poche. Ils ont lancé une manifestation de 90 jours au siège social de le chaîne, exigeant qu’elle reconnaisse et mette fin au “racisme systémique” qui, selon eux, est dirigé contre les franchises tenues par des Noirs.

Les organisateurs se sont rassemblés au siège de la compagnie McDonald’s pour entamer un piquet de grève prévu pour trois mois. L’action a précédé une réunion, le 23 février, entre les propriétaires de franchises James et Darrell Byrd de Memphis, et les cadres de McDonald’s.

Selon le quotidien, les frères Byrd ont intenté une action collective contre la plus grande chaîne de restaurants au monde, affirmant que l’expansion de McDonald’s au fil des ans a été “de nature prédatrice” contre les entreprises détenues par des Noirs.

On ne se comporte pas bien avec les entrepreneurs afro-américains en Amérique avec notre société“, a déclaré Darrell Byrd. “J’essaie encore de comprendre pourquoi? Pourquoi est-ce que je lutte? Pourquoi est-ce que je paie des loyers plus élevés pour mes restaurants? Pourquoi est-ce que je paye un prix plus élevé pour être dans le même secteur que mon homologue blanc?

Aujourd’hui, les frères Byrd possèdent chacun deux franchises McDonald’s, mais chacun en exploitait autrefois beaucoup plus. James a été franchisé de McDonald’s pendant 31 ans et a dirigé dix restaurants en même temps à un moment donné, tandis que Darrell a été franchisé pendant 22 ans et a dirigé quatre établissements.

James affirme que McDonald’s a fermé certaines de ses succursales au cours des années qui ont suivi la décision du géant de la restauration rapide de “les considérer comme sans valeur“, ce qui, selon lui, est également arrivé à d’autres propriétaires noirs de franchises.

McDonald’s compte aujourd’hui environ 186 franchises appartenant à des Noirs aux États-Unis, soit une chute par rapport aux 337 de la fin des années 1990, dit-il. Il existe également un écart de trésorerie annuel de 900 000 dollars entre les exploitants de franchises noires et blanches, soit 2 millions de dollars contre 2,9 millions de dollars, a-t-il ajouté.

Les Byrd affirment en outre que les coûts pour les opérateurs noirs sont bien plus élevés que pour leurs homologues blancs, les opérateurs de franchises noirs payant des coûts plus élevés pour la sécurité et l’assurance.

Aujourd’hui, les Byrd pressent McDonald’s d’investir dans des restaurants appartenant à des Noirs pour ramener le nombre de franchises détenues par des Noirs à 337, ou de créer un “fonds de franchise minoritaire” qui investira au moins 500 millions de dollars dans un nouveau groupe de franchises. Les frères espèrent également que McDonald’s assouplira ses restrictions et ses inspections qui, selon eux, sont utilisées pour rompre parfois les accords de franchise.

En claire, les activistes affirment que McDonald’s agit par racisme, et non pas par intérêt économique. Est-ce vrai? La chaîne serait vraiment tellement raciste qu’elle préfère perdre de l’argent ou ne peut en gagner juste pour embêter les pauvres Noirs désireux de faire des affaires autour des hamburgers-frites? Étant donné sa clientèle et son personnel, cela semble douteux.

Sources : Chicago Sun-Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici