Résistance populaire? “Non à l’islam” tagué sur le chantier d’une grande mosquée à Strasbourg

Photo: DR

Une fois terminée, la mosquée Eyyûb Sultan sera la plus grande d’Europe avec deux minarets de plus de 40 mètres. Elle doit être gérée par les islamistes turcs de la Confédération islamique Milli Gorus. Et ce n’est pas du goût de tout le monde.

Des tags “islamophobes” ont en effet été découverts dans la nuit du lundi à mardi à Strasbourg sur le chantier de la mosquée Eyyûb Sultan.

Le long d’une palissade du chantier de cette énorme mosquée en cours de construction dans le quartier de la Meinau, à l’est de Strasbourg, le ou les auteurs ont tagué sur plusieurs mètres à la bombe de peinture: “Non à l’islam – ça va au bled”.

Cet incident reflète le climat délétère que traverse la France aujourd’hui. En effet, la banalisation des propos ciblant les musulmans dans les discours médiatiques désinhibe les ennemis du vivre-ensemble”, a réagi la mosquée sur sa page Facebook.

Selon les responsables de la mosquée, le ou les auteurs de ce graffiti auraient probablement commis leur acte lundi en fin d’après-midi. Le milieu musulman turc évoque un “acte odieux” survenant “dans un climat d’hostilité envers la communauté musulmane de France“.

Le CIMG ayant refusé de signer la charte des imams imposée par l’Etat français, tout comme le Comité de coordination des musulmans turcs de France et l’association musulmane Foi et Pratique, certains entreprennent même de se victimiser en dénonçant le tag du jour comme “un acte de représailles“…

Source: Agence Anadolu

VIDEO. Une foule de musulmans occupe un parking d’IKEA pour une prière publique

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Les musulmans sont tout à fait capables de tagguer leurs propres édifices dans le seul but de se victimiser. Taqiya !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici