Le passeur de clandestins Cédric Herrou condamné pour injure publique. Qui a-t-il insulté?

Cédric Herrou / Photo: Capture d'écran YouTube
Cédric Herrou / Photo: Capture d'écran YouTube

Ce mardi, le passeur de clandestins Cédric Herrou a été condamné par la cour d’appel d’Aix-en-Provence à une amende de 2 000€ avec sursis pour injure publique à l’encontre du député LR Eric Ciotti. Le militant d’extrême-gauche avait accusé le député opposé à l’immigration clandestine de nazi. Original non?

“J’ai trouvé le plus gros porc français qui accueille tout le misérabilisme du monde!! @ECiotti champion du monde!!!”, avait twitté le 12 juin 2018 Cédric Herrou, avant de récidiver le lendemain: “Quand @ECiotti dit en 2018 mettons les migrants en Libye il dirait en 1940 mettons-les dans les chambres à gaz”.

Après une plainte déposée par le député LR des Alpes-Maritimes pour injure publique et diffamation envers un citoyen chargé d’un mandat public, le passeur avait été relaxé en première instance. Le tribunal avait estimé que l’échange relevait de la critique politique. Une liberté de ton dont ne bénéficie pas vraiment ceux qui critiquent l’immigration…

Me Sabrina Goldman, l’avocate de Cédric Herrou a annoncé se pourvoir en cassation. Eric Ciotti s’est félicité de la décision rendue et annoncé qu’il reversera au fonds de soutien des vallées des Alpes-Maritimes les dommages et intérêts qui lui ont été alloués par la cour.

Source: AFP

3 Commentaires

  1. Moi, si je qualifiais Herrou de trou du cul réceptacle de tub à gros nez, de gros pédo, d’étron puant, de vermine gauchiste, de vipère lubrique, je ne bénéficierais certainement pas d’une telle mansuétude. Je ne le ferai donc pas.

    Preuve que pour une certaine Justice, un gaucho c’est intouchable ; il bénéficie d’une cape d’immunité pour enfreindre la loi autant qu’il veut : squatter, faire entrer des clandos illégalement, injurier et diffamer sans aucune limite. Mais gare à qui ose répliquer et égratigner, en le traitant d’islamogauchiste par exemple: lui sera impitoyablement puni et condamné, et sans sursis.

    Il suffit pourtant de voir sa tronche pour comprendre que ce type est un pervers, un psychopathe. En tout cas moi je ne lui confierais pas mes enfants. Si j’habitais dans le coin, je leur apprendrais même à lui lancer des cailloux s’il faisait mine de les approcher.

  2. Ce personnage trafiquant d’êtres humains ne devrait même plus être en liberté , il bénéficie de passe droit d’une justice gauchiste qui est plus rapide a punir sévèrement tout ceux celles qui osent dire la vérité que des personnes délinquantes , dealers , passeurs de clandestins……

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici