Cinq membres du Conseil scientifique contre le confinement et pour l’auto-isolement

Delfraissy et Véran/Photo: Twitter

Une claque pour la dictature sanitaire macroniste? Cinq membres du Conseil scientifique, censé “guider” le gouvernement français, dont son président le professeur Delfraissy, ont publié jeudi dernier un point de vue dans la revue médicale The Lancet.

Ils plaident pour une “nouvelle approche” basée sur “un contrat social clair et transparent” entre les générations si le Covid-19 est là pour durer.

En clair, ils jugent qu’il ne faut plus enchaîner les confinements pour combattre le Covid-19 mais opter pour un “contrat social” entre générations où les plus âgés et fragiles accepteraient de s’auto-isoler.

“En vertu de ce contrat social, les plus jeunes générations accepteraient la contrainte de mesures de prévention (comme les masques, la distance physique), à la condition que les groupes les plus âgés et les plus vulnérables adoptent non seulement ces mesures-là mais aussi d’autres, plus spécifiques, comme l’auto-isolement selon un critère de fragilité” pour réduire leur risque d’infection, ont-ils avancé.

Même si le confinement est attractif pour de nombreux scientifiques et considéré comme une mesure par défaut par les dirigeants politiques, son usage doit être réévalué afin qu’il ne soit plus mis en œuvre qu’en dernier recours”, n’hésitent pas à écrire ceux qui ont servi de caution à toutes les restrictions imposées à nos libertés depuis un an.

 Il n’est plus possible d’utiliser une succession de confinements généralisés comme réponse principale à la pandémie de Covid-19 », argumentent les signataires qui mettant en garde contre “des approches basées sur la peur”.

Un bien intéressant retournement de tendance, dont on attend avec impatience qu’il fasse réagir le gouvernement…

Source: L’Obs

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici