Ce clandestin se cache depuis trois ans dans une église! Une députée extrémiste à la rescousse

Cori Bush / Photo: Twitter
Cori Bush / Photo: Twitter

Un immigré clandestin hondurien a passé trois ans dans une église protestante du Missouri pour se cacher de l’expulsion. Sous Biden, ce clandestin peut maintenant rester dans le pays grâce à une nouvelle députée démocrate d’extrême gauche.

Alex Garcia, marié et père de cinq enfants, a abandonné sa famille pour traverser illégalement la frontière américaine en 2004. Il a cherché refuge à l’Église unie du Christ à Maplewood après s’être vu refuser un sursis d’un an à l’expulsion en 2017.

Pour la télé, il joue sur la corde sensible. “Cela me manque de passer du temps avec ma famille en dehors des murs de l’église“, a-t-il déclaré à Fox 5 News. “Cela a été difficile pour moi de voir mes bébés grandir sans moi“. C’est triste, mais il fallait peut-être réfléchir avant de violer la loi?

Alex Garcia, qui est marié à une citoyenne américaine, avait bénéficié de deux sursis temporaires de la part des fonctionnaires de l’immigration, allant jusqu’en 2015, mais sa dernière demande a été rejetée.

Lundi, la député démocrate Cori Bush, qui fait partie de la nouvelle fournée de la faction extrémiste arrivée à la Chambre en 2020, a présenté un projet de loi qui permettrait à Alex Garcia d’éviter d’être expulsé vers l’Amérique centrale.

Le projet de loi, un type de législation connu sous le nom de “projet de loi privé” conçu pour fournir une assistance aux personnes qui ont épuisé d’autres recours juridiques, le plus souvent dans des affaires d’immigration, permettrait à Garcia de rester aux Etats-Unis, a déclaré Cori Bush.

Nous sommes aux côtés d’Alex et nous n’aurons de cesse qu’il soit libre et protégé des éléments les plus inhumains du système d’immigration de notre pays“, a-t-elle déclaré. Si faire respecter la loi et punir à peine ceux qui la violent était inhumain…

Cori Bush, une militante du mouvement extrémiste noir Black Lives Matter, se situe à l’exrême gauche du parti démocrate. Elle a été élue grâce à la notoriété médiatique suite à son apparition dans le documentaire Netflix Cap sur le Congrès (Knock Down the House), dans un bastion démocrate majoritairement afro-américain, comprenant Saint-Louis et sa proche banlieue.

Cori Bush non seulement soutient toutes les idées populistes de la gauche américaine – Obamacare, l’annulation de la dette étudiante, l’avortement pour tous, le salaire minimum etc. – mais elle en rajoute. Elle souhaite par exemple priver de financement non seulement la police, dans le sillage du mouvement Defund the Police, mais aussi les forces armées du pays.

Débutante à la chambre, elle s’est distinguée en voulant imposer une censure  aux députés républicains pro-Trump qui affirment que l’élection présidentielle de 2020 présente des irrégularités.

Source: CNN

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici