Attentat d’Al Qaïda à Pensacola: les familles des victimes portent plainte contre l’Arabie Saoudite

Mohammed al-Shamrani / Photo: US Navy
Mohammed al-Shamrani / Photo: US Navy

Les familles des victimes de l’attentat perpétré le 6 décembre 2019 par Al Qaïda dans la base de l’US Navy de Pensacola en Floride, attaque en justice l’Arabie Saoudite, qui ne pouvait ignorer la dangerosité islamiste du militaire saoudien qui a commis l’attaque, portant ainsi une responsabilité dans cet attentat.

Mohammed al-Shamrani, l’auteur de l’attentat “est présumé avoir fait l’objet d’une enquête approfondie en rejoignant l’armée de l’Air royale saoudienne et, à ce moment-là, l’Arabie saoudite avait connaissance de (sa) radicalisation et de ses sentiments anti-américains, qui étaient publiquement associés avec un compte Twitter à son nom”, expliquent les avocats.

Après son entrée dans l’armée en 2015, le sous-lieutenant avait régulièrement propagé sur les réseaux sociaux “une idéologie fondamentaliste radicale”. Il était suivi par des citoyens saoudiens, membres du gouvernement et de l’armée de l’air, “qui ont lu et commenté les messages radicaux” du militaire, révèlent-ils.

Malgré ses messages, il avait été choisi parmi des centaines de cadets de l’académie militaire pour l’obtention d’une bourse afin de participer à une formation aux Etats-Unis et “sa nomination avait été envoyée à la chaîne de commande” du ministère saoudien de la Défense.

Le FBI a établi que le militaire était islamiste depuis au moins 2015 et que son attaque était “le résultat d’années de planification et de préparation”. La fusillade qui avait fait avait trois morts et huit blessés, avait été revendiquée par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), avec qui le djihadiste avait été en contact jusqu’à la veille de l’attaque.

Après cet attentat, Washington avait annoncé le renvoi de 21 militaires saoudiens en formation aux Etats-Unis qui avaient publié des “contenus offensants”, “djihadiste ou anti-américain” sur les réseaux sociaux, ou possédaient des contenus “pédophiles”.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Les Américains se sont aperçu qu’il y avait des islamiques dans l’armée!!! Il va être temps que la France réagisse avant qu’il soit trop tard!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici