Pauvres Niçois! Ça y est: Estrosi a obtenu de la Macronie son petit confinement perso

Image d'illustration / Photo: Pxhere
Image d'illustration / Photo: Pxhere

FL24 vous a parlé hier d’une étrange démarche du maire de Nice Christian Estrosi, républicain macronocompatible, qui au lieu de défendre ses administrés, il les accable encore plus en demandant au gouvernement de durcir localement les mesures de restrictions.

La Macronie a accédé à sa demande: un confinement va donc être instauré pour les deux week-ends à venir sur l’aire urbaine littorale des Alpes-Maritimes, a annoncé lundi le préfet du département, Bernard Gonzalez.

Le prétexte est toujours le même. “La situation épidémique actuelle impose une restriction des déplacements et donc un confinement partiel“, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Ce confinement concerne la zone qui s’étend de Menton à Théoule-sur-Mer, en passant par Nice, et qui concentre près de 90% de la population du département, “zone qui est le principal lieu de contamination“, a expliqué le préfet.

Notre souci, en mettant en place ce zonage, a été de préserver autant que possible les populations des vallées déjà durement touchées par la tempête Alex“, a-t-il poursuivi.

La mesure de confinement prendra effet dans la zone concernée le vendredi soir à 18h00 jusqu’au lundi matin à 6h00.

Le cadre sera celui que nous avons connu durant le confinement du mois de mars“, a précisé Bernard Gonzalez.

Les sorties seront autorisées pour les personnes munies d’une attestation et pour des motifs dérogatoires. Les sorties pour faire du sport et des promenades seront limitées à une heure par jour et dans un rayon de 5 km autour du domicile.

D’autres mesures vont également être mises en place. Dès mardi, les commerces et galeries marchandes de plus de 5.000 mètres carrés, à l’exception des commerces alimentaires et des pharmacies, seront fermés. Ils pourront toutefois continuer leur activité de vente à emporter et de livraisons à domicile.

La campagne vaccinale va être accélérée et ouverte aux personnes agées de 50 ans à 64 ans et souffrant de comorbité.

Pour cela, des livraisons massives de vaccins AstraZeneca vont intervenir dans les prochains jours“, a indiqué le préfet des Alpes-Maritimes, qui a également annoncé un renforcement des contrôles aux frontières, une mesure qui a toujours été refusée pour lutter contre l’immigration clandestine.

Source: Reuters

Christian Estrosi demande encore plus de restrictions et de privations de libertés

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici