Les talibans ont formé un commando pour perpétrer des assassinats ciblés, selon le gouvernement afghan

Un commando surentraîné composé de 100 personnes sous le commandement des talibans est impliqué dans les assassinats ciblés dans les villes d’Afghanistan, a déclaré Tariq Arian, le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Au moins 17 des membres de ce groupe qui ont été arrêtés par les forces de sécurité ont avoué, a-t-il déclaré, ajoutant que “les 17 membres de ce réseau terroriste, qui ont été récemment arrêtés par les forces de sécurité ont avoué qu’ils font partie du groupe des 100“.

Les talibans ont ordonné qu’ils fassent partie du groupe consacré aux assassinats ciblés“, a déclaré Arian.

Les talibans de leur part ont déclaré qu’aucun civil n’a été blessé dans leurs assassinats ciblés.

Il y a eu une augmentation importante des assassinats ciblés dans les villes, en particulier à Kaboul, et les chiffres du ministère de l’intérieur indiquent qu’au moins 70 civils ont été tués, et plus de 140 autres ont été blessés au cours des deux dernières semaines dans des explosions de mines magnétiques et de mines en bord de route dans le pays.

Amir Gul, membre du parlement afghan, a déclaré qu’il pensait que les assassinats ciblés avaient augmenté dans le pays en raison des négociations de paix en Afghanistan qui sont actuellement en cours à Doha, au Qatar.

La terreur qui se produit actuellement est liée aux talibans. Les talibans font toujours ce genre de choses pour gagner plus dans les négociations“, a-t-il déclaré.

Dimanche, deux officiers du ministère de la Défense ont été tués lors d’une attaque par des inconnus armés dans la zone de Bagram à Kaboul.

Hamdullah Arbab, porte-parole et commissaire de la Commission d’accès à l’information, a été visé mais a survécu à l’explosion d’un engin explosif improvisé magnétique à Kaboul. Son chauffeur a été tué et son garde de sécurité a été blessé dans l’explosion.

La poursuite de la terreur peut également être due au manque d’accès de nos services de renseignement à de tels incidents ou à leur négligence“, a déclaré Abdul Rahman Wardak, un autre député.

La plupart des explosions de mines magnétiques et de mines en bordure de route n’ont été revendiquées par aucun groupe, y compris les talibans.

Source: Tolo News

En Afghanistan, recrudescence de la violence: des attentats mortels partout, personne de coupable

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici