Le guide suprême de l’Iran refuse de limiter l’enrichissement d’uranium à un usage civil

Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR
Le guide suprême de la République Islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei/DR

“La limite d’enrichissement de l’Iran ne sera pas de 20%. Nous agirons selon nos besoins (…) Nous pourrions augmenter l’enrichissement à 60%”, a menacé ce lundi le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, dans un nouveau geste de défi à l’égard de l’Occident.

Le gouvernement “n’a pas abandonné ses engagements et réduit progressivement certains d’entre eux, qui sont encore réversibles dans le cas où (les autres pays ayant quitté l’accord) reviennent à leurs responsabilités”, a assuré Ali Khamenei.

“Les Occidentaux savent bien que nous ne cherchons pas (à fabriquer) des armes nucléaires”, a osé le guide suprême de l’Iran, alors que le régime a lui-même avoué avoir toujours poursuivi un programme nucléaire militaire et non civil, alors qu’il a faussement prétendu le contraire lors du désastreux accord de Vienne.

Enrichir l’uranium jusqu’à 60% n’a aucun intérêt pour un programme nucléaire civil, qui ne requiert qu’un faible pourcentage d’enrichissement. La poursuite de cet enrichissement constitue un aveu de plus du régime des mollahs qu’il cherche bien à se doter de l’arme nucléaire qui requiert elle, un minimum de 90% d’uranium enrichi.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici