L’administration Biden fait du Trump: ils clashent l’OMS et la Chine sur le labo de Wuhan

Photo: DR
Photo: DR

La Chine n’a pas fourni de “données originales suffisantes” sur les origines du Coronavirus, a déclaré dimanche le conseiller à la sécurité nationale de la Maison- Blanche, Jake Sullivan, alors que la communauté internationale de la santé poursuit son enquête sur la pandémie.

L’épidémie aurait commencé à Wuhan fin 2019, malgré une grande campagne de désinformation coordonnée du Parti communiste chinois, qui a tenté de faire porter la responsabilité aux autres en suggérant que le virus avait été fabriqué dans un laboratoire militaire américain et intentionnellement libéré comme arme biologique.

Nous avons besoin d’une enquête internationale crédible, ouverte et transparente menée par l’Organisation mondiale de la santé“, a déclaré Jake Sullivan sur CBS.

L’OMS est “sur le point de publier un rapport sur les origines de la pandémie à Wuhan, en Chine, sur lequel nous nous interrogeons, car nous ne pensons pas que la Chine ait mis à disposition suffisamment de données originales sur la manière dont cette pandémie a commencé à se propager, à la fois en Chine et ensuite dans le monde entier“, a-t-il poursuivi.

Bien que le président Biden ait réaffirmé l’engagement des États-Unis envers l’OMS — s’éloignant du projet de son prédécesseur à la Maison-Blanche, le président Donald Trump, de quitter l’organisation — le Département d’État a refusé au début de ce mois d’accepter la conclusion de l’organisme selon laquelle le virus n’a pas été conçu dans un laboratoire de Wuhan.

Le conseiller de Joe Biden à la sécurité nationale a cependant esquivé la question de savoir s’il pensait que l’OMS était “manipulée” par la Chine.

Ce que je vais dire, c’est que la seule façon d’avoir une enquête scientifiquement correcte, c’est d’avoir accès à toutes les données“, a-t-il déclaré. “Et pas seulement pour savoir ce qui s’est passé avec cette pandémie, mais pour être en mesure de prévenir de futures pandémies également, parce que les leçons que nous avons apprises cette fois-ci devront être appliquée à l’avenir“.

Lorsqu’on lui a demandé s’il soutenait les affirmations de l’administration Trump selon lesquelles le virus avait été créé dans un laboratoire chinois — une hypothèse encouragée par l’ancien secrétaire d’État, Mike Pompeo pas plus tard que ce mois-ci — Jake Sullivan n’a ni adopté ni désavoué cette position, affirmant qu’une enquête indépendante et exempte de toute politique était la seule voie vers la vérité.

Je ne suis pas en mesure — ni l’administration Biden — de déterminer l’origine précise de la Covid-19“, a-t-il déclaré. “Et c’est en partie parce qu’il n’y a pas eu suffisamment de transparence de la part du gouvernement chinois, et que l’OMS a encore du travail à faire pour savoir exactement à partir de quoi ce virus est apparu“.

Comme dans le cas de la politique étrangère, l’administration Biden ne peut pas désavouer  la ligne Trump, si elle ne veut pas perdre sa crédibilité. Les combines de la Chine et de l’OMS autour de l’origine de la pandémie ne peuvent échapper ni à la droite, ni à la gauche.

Source: AP

Cet expert de l’OMS est clair: la Chine a saboté la lutte contre l’épidémie du Coronavirus

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici